Concorde - Recherche documentations -

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar JLS » 11 Juin 2018, 16:21

Et on a pas dit que De Gaulle avait (entre autres) été intoxiqué par des gens lui expliquant que la plateforme supersonique pourrait aussi délivrer des explosifs militaires? (ou du ravitaillement de) En tous cas c'est un bruit de couloir que j'ai entendu quelque part........
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar nord2000 » 11 Juin 2018, 17:05

Le grand Charles, sourcilleux dès lors qu'il s'agissait de l'indépendance du pays, avait aussi les EU en ligne de mire et, de la Caravelle (qui doit tout de même son nez aux britanniques) à la bombe A en passant par le paquebot France et le nucléaire civil, il voulait montrer qu'on n'avait besoin de personne. Autres temps, où les caisses de l'état étaient garnies...
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar Bee Gee » 15 Juin 2018, 12:41

On parle de nos jours du progrès comme d'une chose du passé,.... Lorsque papa Armstrong a mis son petit peton sur la Lune, le progrès nous faisait tous rêver, l'an 2000 nous faisait rêver, .. en 2018 l'an 2100 fait il rêver ? …. et non… c'est terminé, on sait très bien que le fameux progrès nous emmène tout droit dans un impasse qui sera peut être fatale à notre civilisation si on gère mal la transition, et pour les plus pessimistes la disparition pure et simple de l'humanité.. Alors là dedans les histoires de Concorde, c'est du passé révolu, un jouet pour grands enfants attardés.

Des gens comme Etienne Klein parle très bien du progrès, et Jean-Marc Jancovici de l'impasse qui pointe son nez. Aucun des deux n'est un écolo primaire et abruti comme on en voit tant, ils font parti des bons scientifiques chacun dans leur domaine, mais là n'est pas le plus grave, leurs opinions sont de plus en plus partagés chez les scientifiques en général.
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 15 Juin 2018, 14:03

Bee Gee a écrit: ... en 2018 l'an 2100 fait il rêver ? …. et non… c'est terminé, on sait très bien que le fameux progrès nous emmène tout droit dans un impasse qui sera peut être fatale à notre civilisation si on gère mal la transition, et pour les plus pessimistes la disparition pure et simple de l'humanité.

Cette phrase est un non-sens en soi puisque notre planète (planète vivante) même sans aucun humain dessus, a elle aussi une durée de vie TRES limitée.
Si l’on se projette à l’échelle planétaire, et si l'on veut assurer une survie à notre espèce animale qui forcément évoluera (comme elle a déjà évolué) il faudra forcément se projeter pour aller vivre ailleurs, ou chercher des choses ailleurs pour continuer de vivre sur notre planète, bleue, qui ne le restera pas.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar seb16trs » 15 Juin 2018, 16:52

François VFR a écrit:
Bee Gee a écrit: ... en 2018 l'an 2100 fait il rêver ? …. et non… c'est terminé, on sait très bien que le fameux progrès nous emmène tout droit dans un impasse qui sera peut être fatale à notre civilisation si on gère mal la transition, et pour les plus pessimistes la disparition pure et simple de l'humanité.

Cette phrase est un non-sens en soi puisque notre planète (planète vivante) même sans aucun humain dessus, a elle aussi une durée de vie TRES limitée.


Pourquoi? Le vivant date en gros d'un milliard d'années, les mammifères ont dominé à partir de 200 millions d'années. Notre espèce n'a "que" 7 millions d'années maximum maximorum, et nous cochonnons tout intensivement depuis... 150 ans.

Tant que le Soleil tient (encore 3-4 milliards d'années), la Terre a encore de beaux jours, avec ou sans nous.

Par contre je ne suis pas contre l'idée de coloniser ailleurs, et faire du globe une planète-musée préservée, mais sur quelle échelle de temps? Faire migrer des millions de personnes dans 100, 200, 300 ans?
Dernière édition par seb16trs le 15 Juin 2018, 18:43, édité 1 fois au total.
seb16trs
 
Messages: 9
Inscrit le: 03 Jan 2010, 00:11

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar JLS » 15 Juin 2018, 17:11

Bee Gee a écrit:On parle de nos jours du progrès comme d'une chose du passé,.... Lorsque papa Armstrong a mis son petit peton sur la Lune, le progrès nous faisait tous rêver, l'an 2000 nous faisait rêver, .. en 2018 l'an 2100 fait il rêver ? …. et non… c'est terminé, on sait très bien que le fameux progrès nous emmène tout droit dans un impasse qui sera peut être fatale à notre civilisation si on gère mal la transition, et pour les plus pessimistes la disparition pure et simple de l'humanité.. Alors là dedans les histoires de Concorde, c'est du passé révolu, un jouet pour grands enfants attardés.

Des gens comme Etienne Klein parle très bien du progrès, et Jean-Marc Jancovici de l'impasse qui pointe son nez. Aucun des deux n'est un écolo primaire et abruti comme on en voit tant, ils font parti des bons scientifiques chacun dans leur domaine, mais là n'est pas le plus grave, leurs opinions sont de plus en plus partagés chez les scientifiques en général.


Super scientifique, j'utilise ses textes pour bosser.
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar Bee Gee » 16 Juin 2018, 11:52

François VFR a écrit:
Bee Gee a écrit: ... en 2018 l'an 2100 fait il rêver ? …. et non… c'est terminé, on sait très bien que le fameux progrès nous emmène tout droit dans un impasse qui sera peut être fatale à notre civilisation si on gère mal la transition, et pour les plus pessimistes la disparition pure et simple de l'humanité.

Cette phrase est un non-sens en soi puisque notre planète (planète vivante) même sans aucun humain dessus, a elle aussi une durée de vie TRES limitée.
Si l’on se projette à l’échelle planétaire, et si l'on veut assurer une survie à notre espèce animale qui forcément évoluera (comme elle a déjà évolué) il faudra forcément se projeter pour aller vivre ailleurs, ou chercher des choses ailleurs pour continuer de vivre sur notre planète, bleue, qui ne le restera pas.
François


Il ne faut pas trop rêver justement, on ne parle pas en milliards ni même en millions, ni en millénaire, ni même en centaine d'années, mais en dizaines, si le système diverge, et il est semble t'il bien parti pour, on n'aura même pas le temps d'aller coloniser quoique ce soit ailleurs, et puis d'abord pour aller où ? il n'y a rien à coloniser à notre portée... totale illusion ! vous rêvez debout éveillé les gars.

Evidemment on ne peut rien faire contre les aléas naturels... on peut se prendre un astéroïde sur la tronche qui anéantirait tout vie sur Terre, ni même d'évolution naturelle du climat… cependant on s'y adapte assez facilement lorsque les changements sont lent, mais les actes des humains ont des impacts à très court terme, épuisement des ressources, sur le climat dont on voit clairement déjà les effets, tout le monde en est conscient, mais personne ne fait rien.. trop d'intérêts bassement financiers en jeux, impossibilité de mettre d'accord des mondes bien trop différents.

Evidemment vu de Proxima du Centaure, cela n'a strictement aucune importance,..... On peut dormir en paix encore quelque temps.
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar nord2000 » 16 Juin 2018, 13:06

Le "progrès" pour quoi, pour qui, dans quel but ?
J'ai toujours autant de mal à comprendre ce débat sur la survie de l'espèce. En foi de quoi, l'espèce humaine a-t-elle vocation à perdurer "ad vitam" sur la planète ? L'apparition de l'humain sur terre est due au hasard et jusqu'à la première extinction massive, elle était vouée à survivre à l'ombre des grands carnivores qui étaient au sommet de la chaîne alimentaire. Le hasard (et peut-être la nécessité d'après Monod) ont mis l'humain là où il est aujourd'hui. S'il est assez con pour scier la branche où il est assis, où est le problème ? Chaque fois qu'un bipède parle de sa volonté de laisser une "trace" derrière lui, ça me fait rigoler intérieurement. Un tour dans n'importe quel cimetière en apprend plus sur la vanité des entreprises humaines que n'importe quelle dissertation, passé deux ou trois générations, plus aucune tombe n'est visitée.
La planète finira bien par éternuer et renverra notre espèce sur l'étagère à souvenirs et ça ne fera, et pour cause, pleurer personne.
Le problème de l'humain, c'est que, contrairement à ce qu'il veut croire, il n'apprend jamais. Les insulaires de l'Ile de Pâque ont dévasté leur écosystème jusqu'à s'entretuer et transformer leur île en désert pelé. On le sait, est-ce que ça a servi de leçon ?
Les média nous serine la fonte des glaciers et les rejets de CO2 depuis des années et que fait-on ?
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 16 Juin 2018, 13:50

nord2000 a écrit:Les média nous serine la fonte des glaciers et les rejets de CO2 depuis des années et que fait-on ?

Bah en ce moment, on fait de l’internet, ce qui justifie la construction de centrales électriques supplémentaires et polluent d’autant plus la planète…
Mon bon Monsieur ! :arrow:

François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar nord2000 » 16 Juin 2018, 18:08

Mais je n réchauffe rien mon bon monsieur !! J'ai une éolienne mahousse dans mon jardin qui fait ch** tout le monde à cause du bruit mais qui me permet de me goinfrer aux dépends du contribuable puisque c'est lui qui finance le rachat du kw/h par EDF ! C'est pas bô ?
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar seb16trs » 17 Juin 2018, 10:53

nord2000 a écrit:Le "progrès" pour quoi, pour qui, dans quel but ?
J'ai toujours autant de mal à comprendre ce débat sur la survie de l'espèce. En foi de quoi, l'espèce humaine a-t-elle vocation à perdurer "ad vitam" sur la planète ? L'apparition de l'humain sur terre est due au hasard et jusqu'à la première extinction massive, elle était vouée à survivre à l'ombre des grands carnivores qui étaient au sommet de la chaîne alimentaire. Le hasard (et peut-être la nécessité d'après Monod) ont mis l'humain là où il est aujourd'hui. S'il est assez con pour scier la branche où il est assis, où est le problème ? Chaque fois qu'un bipède parle de sa volonté de laisser une "trace" derrière lui, ça me fait rigoler intérieurement. Un tour dans n'importe quel cimetière en apprend plus sur la vanité des entreprises humaines que n'importe quelle dissertation, passé deux ou trois générations, plus aucune tombe n'est visitée.
La planète finira bien par éternuer et renverra notre espèce sur l'étagère à souvenirs et ça ne fera, et pour cause, pleurer personne.
Le problème de l'humain, c'est que, contrairement à ce qu'il veut croire, il n'apprend jamais. Les insulaires de l'Ile de Pâque ont dévasté leur écosystème jusqu'à s'entretuer et transformer leur île en désert pelé. On le sait, est-ce que ça a servi de leçon ?
Les média nous serine la fonte des glaciers et les rejets de CO2 depuis des années et que fait-on ?


Question bête: as-tu procréé? Si oui, pourquoi? Simple instinct (merci M. Dawkins) ou autre chose derrière? C'est tout de même professer un peu la fin du monde que l'on ne verra pas :wink:

Pour le premier paragraphe j'ai du mal à saisir: dans ma faible doc nous sommes apparus trèèèès longtemps après la 5e extinction, et je voudrais savoir quels sont les grands carnivores à l'ombre desquels nous survivions...
Par contre la 6e extinction oui nous en sommes la cause et je vois mal les preuves pour le dénier...
seb16trs
 
Messages: 9
Inscrit le: 03 Jan 2010, 00:11

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar nord2000 » 17 Juin 2018, 13:42

Raccourci, je le concède, mais si les dinosaures n'avaient pas été balayés par un astéroïde ou quoi que ce soit d'autre, l'humain n'aurait pas sa place sur la terre. Il n'a fait qu'occuper une niche temporairement vacante. L'humain reste le seul exemple d'espèce incapable de s'auto-réguler au contraire de toutes les autres, animales ou non.
C'est le paradoxe de l'"intelligence" qui porte en elle-même les germes de sa propre destruction. Parce que, piller les ressources de la seule planète connue disponible sachant qu'on n'a pas de solution de rechange est tout de même un exemple de connerie insondable.
Quant à la fin du monde, quel monde ? Le nôtre, cet atome au milieu de l'univers ? Quelle importance ?
Dernière édition par nord2000 le 17 Juin 2018, 14:28, édité 1 fois au total.
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar maverik13 » 17 Juin 2018, 14:23

Si le Concorde ne fait pas toujours l'unanimité, ce poste aura au moins le mérite de faire philosopher sévère !
En attendant notre funeste destin, profitez de la vie pour vous faire plaisir en vous envolant côtoyer les nuages par exemple.
Bonne fin de journée.
maverik13
 
Messages: 42
Inscrit le: 02 Juil 2008, 08:15
Localisation: Tours

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar seb16trs » 17 Juin 2018, 20:30

nord2000 a écrit:Raccourci, je le concède, mais si les dinosaures n'avaient pas été balayés par un astéroïde ou quoi que ce soit d'autre, l'humain n'aurait pas sa place sur la terre. Il n'a fait qu'occuper une niche temporairement vacante. L'humain reste le seul exemple d'espèce incapable de s'auto-réguler au contraire de toutes les autres, animales ou non.
C'est le paradoxe de l'"intelligence" qui porte en elle-même les germes de sa propre destruction. Parce que, piller les ressources de la seule planète connue disponible sachant qu'on n'a pas de solution de rechange est tout de même un exemple de connerie insondable.
Quant à la fin du monde, quel monde ? Le nôtre, cet atome au milieu de l'univers ? Quelle importance ?


Oui, il existe un ouvrage qui s'appelle "le paradoxe du sapiens"... c'est tout à fait cela.

Bon, histoire de fourbir des cartouches pour les autres débats, j'ai quelques indices:

Pour le Mirage IV, selon le beau témoignage compilé par François sur les Mirage IV, on a 40 minutes de croisière bisonique, pas mal! Pour le Mig-25, le site testpilot.ru nie le pallier à M3.2, mais indique 40 minutes de PC en continu, ce qui me permet d'en déduire le temps de croisière supersonique, qui va de M2.5 à 2.83 selon le délestage (rapide!).
Et être philorusse n'empêche pas de rendre hommage au.. X-15! entre deux et trois minutes aux limites de la physique...
seb16trs
 
Messages: 9
Inscrit le: 03 Jan 2010, 00:11

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 17 Juin 2018, 23:07

Concorde, Mirage IV, Mig25 ont des réacteurs qui engloutissent de l'air à vitesse subsonique en entrée réacteurs, sinon ils cessent de fonctionner ou partent en pompage immédiat, le X15 a une propulsion fusée, il ne joue donc plus dans la même catégorie.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

PrécédentSuivant

Retour vers Libre service