Concorde - Recherche documentations -

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 01 Août 2009, 12:58

Bonjour à tous.

Je recherche toujours pour mon projet de simulateur Concorde, de la doc constructeur vraiment spécifique instrumentation. ( autre que ce que l'on trouve dans les flying, IPC ou maintenance manuals)
Ex: l'horizon secours fabriqué par SFENA mais aussi tous les autres instruments m'intéressent.

Si vous avez une idée, je suis preneur.
D'avance merci.
François

Image

site web :
http://cockpit.francois.pagesperso-orange.fr/index.html
Dernière édition par François VFR le 09 Mars 2016, 01:23, édité 4 fois au total.
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Messagepar af4350 » 05 Août 2009, 22:03

François,

Peux-tu me renvoyer tes coordonnées en MP (af4350"chez"gmail.com), pour t'envoyer notre dernier MACH Magazine.
Sinon concernant ta demande je me charge de la transmettre à mon retour de congés le 24 aout.

Bernard CHARLES
Bernard CHARLES
http://www.art-avia.eu
af4350
 
Messages: 301
Inscrit le: 19 Mai 2005, 13:44
Localisation: Sevran

Messagepar François VFR » 06 Août 2009, 20:28

af4350 a écrit:François,

Peux-tu me renvoyer tes coordonnées en MP (af4350"chez"gmail.com), pour t'envoyer notre dernier MACH Magazine.
Sinon concernant ta demande je me charge de la transmettre à mon retour de congés le 24 aout.

Bernard CHARLES


C'est fait.
Alors merci et merci.
Et un dernier MERCI aussi car après nos derniers mails, je ne sais pas si tu y es pour quelque chose, mais j'ai eu de nouveaux contacts. :lol:

François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Messagepar François VFR » 20 Août 2009, 23:25

As-tu reçu mon mail Bernard ou ton micro l'a-t-il considéré comme un SPAM comme la dernière fois à cause de mon adresse ultra simple ???
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Messagepar François VFR » 11 Oct 2009, 15:57

F-AJYD a écrit:Voilà un autre projet très impressionnant, jusqu'où peut mener la passion?
Bravo et bon courage!
François, si cela t'intéresse, je connais un autre "fou simu-volant nantais" qui a terminé un cockpit complet (et fermé) du King Air. Je peux te donner ses coordonnées.
Jean-Yves


Bonjour Jean-Yves,

Comme je l'ai précisé je préfère continuer ici car je ne tiens à poluer le super sujet des super projets de Jean-Luc.
Moi je fais joujou avec les procédures, les documentations techniques et historiques, une manière de me rendre compte du génie des pilotes d'essais voir des pilotes tout court et des concepteurs sur cet avion qui m'intéresse à étudier, Jean-Luc lui il vole.

J'aurais très bien pu réaliser un cockpit de Boeing, d'Airbus, d'avion de chasse moderne mais je trouve que Concorde techniquement est plus intéressant à étudier, ça n'engage que moi.
Et si on me dit est-ce utile de réaliser un cockpit pour étudier l'avion ?
Je réponds sans hésitation oui car rien que pour l'ergonomie et la place des instruments il y a des évidences qui le deviennent dès qu'on a le cockpit en face de soi.
Procédures, instrumentation, performances, ergonomie, équipements, pilotage, controverse, etc... bref: UNIQUE.

Au sujets des coordonnées, pourquoi pas.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Messagepar F-AJYD » 11 Oct 2009, 17:29

Oui, bien sûr, chaque projet mérite son post et on ne peut peut pas vraiment les comparer.
Pour le choix du Concorde, c'est sûrement le meilleur choix, surtout vu de l'extérieur quand on n'a pas à se "coltiner" toute sa complexité. Mais ça fait rêver, tout discours sur cet avion ne peut se faire qu'avec des adjectifs démesurés, des chiffres qu'on doit lire deux fois pour s'assurer qu'on a bien compris et une vie entière ne suffit probablement pas pour faire le tour des choses extraordinaires à découvrir sur ses caractéristiques.
Pour les coordonnées, je te propose, si tu veux, de m'envoyer un mail à l'adresse ci-dessous et je te renverrai des infos (je ne veux pas impliquer ici une personne sans son accord)
Jean-Yves
jeanyvesduguechezbboxpointfr
F-AJYD
 
Messages: 406
Inscrit le: 21 Avr 2006, 15:50
Localisation: 2 Nm au sud-ouest du webmaster

Messagepar François VFR » 11 Oct 2009, 18:17

F-AJYD a écrit:Pour le choix du Concorde, c'est sûrement le meilleur choix, surtout vu de l'extérieur quand on n'a pas à se "coltiner" toute sa complexité.


Le meilleur choix je ne sais pas mais si je m'intéresse à Concorde je m'intéresse alors forcément aussi à Defer, Franchi, Guignard, Trubshaw, Cochrane, Turcat, Dudal... et du coup aussi à d'autres formidables machines pilotées, ce sont les comparaisons ou l'absence de comparaisons possibles qui m'intéressent.
Chose surprenante si je m'intéresse à Turcat je m'intéresse ausi forcément à Jean Salis et oui y'a un rapport entre les deux hommes.

Mais ça fait rêver, tout discours sur cet avion ne peut se faire qu'avec des adjectifs démesurés, des chiffres qu'on doit lire deux fois pour s'assurer qu'on a bien compris et une vie entière ne suffit probablement pas pour faire le tour des choses extraordinaires à découvrir sur ses caractéristiques.

Les superlatifs (voir liste ci-dessus) ce ne sont rarement les principaux intéressés qui les donnent par contre ils viennent de ceux (moi par exemple) pour qui ça restera toujours un rêve à travers une petite étude, c'est juste ce que je peux faire à mon niveau.

Pour les coordonnées, je te propose, si tu veux, de m'envoyer un mail à l'adresse ci-dessous et je te renverrai des infos (je ne veux pas impliquer ici une personne sans son accord)
Jean-Yves
jeanyvesduguechezbboxpointfr

Oui je comprends bien , je t'envoie un mail.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 27 Oct 2012, 11:26

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous ne m’en voudrez pas car depuis fin 2009 je n’ai pas remonté ce sujet, en rapport avec mon petit projet de simulateur.
http://cockpit.francois.pagesperso-orange.fr/news.html

J’en profite donc pour relancer mon appel :
Si vous avez (ou connaissez des personnes qui ont) des documentations, techniques de préférence, sur Concorde et qui vous (les) encombrent, je suis intéressé par tout, même les photocopies, car c’est le contenu surtout qui m’intéresse.

La technique avec Concorde c’est passionnant, c’est même parfois même assez rigolo, voir photo ci-dessous d’une trappe d’accès enlevée.

Merci à tous
François

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar F-AJYD » 27 Oct 2012, 12:29

Hmm, ça provient des chantiers navals ça non?
Il y a peut-être un "vieux" mécano sur Nantes qui aurait des infos mais je sais qu'il n'aime pas être "emm..." par le genre humain, vois-tu, je te tiens au courant mais pas avant 3 semaines, un mois car mes sources ne sont pas disponibles. Désolé de te mettre l'eau à la bouche...
Jean-Yves
F-AJYD
 
Messages: 406
Inscrit le: 21 Avr 2006, 15:50
Localisation: 2 Nm au sud-ouest du webmaster

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 27 Oct 2012, 12:59

F-AJYD a écrit:Hmm, ça provient des chantiers navals ça non?

Oui absolument, visible pendant l’exposition temporaire dont j’avais parlé.
Le côté pile de cette pièce est plus technique.
J’ai demandé bien évidemment si je pouvais toucher et faire des photos, car c'est plus l'autre côté qui m'intéressait.

Sinon je comprends tout à fait ce que tu veux dire.
D’ailleurs les TRES intéressés juste pour revendre, ils les repèrent à des km…
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 29 Nov 2012, 11:24

Cirrus-69 a écrit:François, merci d'avoir précisé l'approche différente des projets, je pense que le principal problème du 144 était le pouvoir politique assoiffé de grandeur (et pas seulement dans le ciel) car nos amis russes ont procréé des machines fantastiques depuis les hélices jusqu'au lampes à souder, dont les américains s'ingéniaient à récupérer des exemplaires et pas seulement pour connaître leur domaine de vol.
Ce serait intéressant d'ouvrir un fil spécial « Supersonique » mais là, François, je te laisse démarrer car ma documentation me paraît mince par rapport à la tienne.

Au sujet de la documentation Concorde je trouve personnellement que plus on remonte loin et plus il est question de technique.
Plus on se plonge dans du récent et plus c’est le côté artistique qui est mis en valeur (c’est pas du tout une critique, c’est une constatation), un maximum de photos et moins de textes.

Parler de Concorde aujourd’hui pour un grand nombre de personnes c’est avoir immédiatement les images du crash en tête, sauf pour ceux qui aiment les avions.
Ce n’est pas du tout mon cas pour au moins 3 raisons :
- J’ai déjà imaginé cet avion s’écraser pour d’autres raisons, avant ce triste jour parce que je m’y intéressais déjà depuis longtemps.
- Dans de pareilles conditions l’espérance de vie d’un Concorde ne dépasse pas 3 minutes pour des raisons purement techniques, je sais pardon c’est dit un peu froidement.
- Aucun avion n’est infaillible et Concorde a aussi ses spécificités.

Mais pour revenir au sujet qui nous intéresse une différence essentielle entre un supersonique Concorde et un autre avion de ligne c’est que Concorde vole à son plafond de propulsion.
En clair, et contrairement aux autres avions de ligne il ne reste pas à une altitude calculée par le pilote et fixée par le contrôleur, non il fluctue au dessus de tout le monde en fonction des paramètres extérieurs sur un « bloc » de niveaux de vol qu’on lui a réservé.

Concorde est toujours à la limite haute de vitesse (grâce à la précision de son pilotage) et non dans une valeur basse comme sur d’autres avions.
En clair aussi, ceci veut dire qu’en permanence l’aguille de vitesse à ne pas dépasser est collée à la vitesse du moment, c’est comme ça que l’avion a été prévu car c’est ainsi qu’il est le plus performant, et d’ailleurs il a démontré que même ainsi il y avait encore une marge acceptable.

Un autre point qui intéressera très certainement passion-passion car c’est réellement propre à Concorde, en subsonique le moteur participe réellement à 95% de la propulsion.
En supersonique la part du moteur n’est plus que de 10% (cas le plus défavorable), la tuyère secondaire et l’entrée d’air optimisée pour chaque réacteur se chargeant du reste.
Toujours au sujet des réacteurs, ils n’acceptent pour fonctionner qu’une vitesse air en entrée d’environs 150 m/s.
En supersonique on est à plus de 600 m/s devant les entrées d'air, le système de rampes qui compressent l’air (augmentation de la pression, augmentation du rendement mais diminution de la vitesse air en cet endroit) descend cette vitesse à 150 m/s tout en évacuant les ondes de chocs en dehors de l’entrée d’air, car ça un réacteur il n’aime pas du tout !

Contrairement aux avions militaires l’efficacité des élevons de Concorde diminue de manière sensible, car la structure de Concorde est souple, raison entre autres pour laquelle il doit être parfaitement équilibré en permanence.

Le carburant joue un rôle majeur pour l’équilibre du centre de gravité en fonction de la vitesse de l’avion, pour la tenue de la structure lors de la montée en température de celle-ci, et pour conserver un bon fonctionnement des systèmes de refroidissement (huile, climatisation, etc…)

A suivre…
François

PS : Merci à Jean Pinet pour ses exposés et tous les autres ingénieurs et pilotes.
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar passion-avion » 29 Nov 2012, 12:02

si je me souviens bien, le concorde à l'époque était le seul avion pouvant passer le mur du son en monté,

effectivement pour beaucoup de monde aujourd'hui , restera gonesse comme associé à concorde, mais on ne peut pas l'oublier dans son histoire, un ami pilote de chasse (en autre sur aile delta) m'a dit, "cet avion n'a jamais volé le jour du crash" gloupp

j'ai toujours été subjugué par concorde, reste encore dans ma mémoire, un jour d'été, plutôt un soir très tard , où concorde est venu faire des touch and go à beauvais, je n'étais pas bien vieux, mais les passages avec les projecteurs de l'aéroport , et ensuite avoir été avec mon père proche du seuil 13 (pour ceux qui connaissent lfob) on n'est pas loin quand on est sur le terre plein de la route, et concorde qui passe avec les post combustion toutes allumées, le bruit , la couleur des chalumeaux restent gravés dans ma mémoire,

un regret de n'avoir jamais pu m'offrir un vol sur NY , juste un jour pour voler le plus haut et le plus vite que je n'aurai jamais pu voler,

une tristesse aussi , le commandant Marty je l'avais rencontré quand il était encore sur 747 , je suis intervenu chez lui et nous avons parler un peu avion,

mais c'est la vie, et faut pas trop penser à tout ceux qui ont payé de leur passion sinon le soleil est moins brillant....

merveille technologique que concorde, humain, une association avec les anglais, quelle aventure,
passion-avion
 
Messages: 0
Inscrit le: 14 Déc 2011, 08:27

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar François VFR » 29 Nov 2012, 13:00

Concorde est le seul avion de ligne où, sur un vol qui se déroule tout à fait normalement, les passagers sont toujours en assiette positive.
Car même en descente, hors cas particulier de descente accélérée, Concorde est à +3 en incidence.
+1 pour ton avis passion-avion sur l’effet de subjugation avec Concorde, difficile à expliquer, ça remplit l’espace, d’ailleurs une montée suivie d’un virage c’est juste beau.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar Pegase.tv » 29 Nov 2012, 14:10

...Allez, je vais provoquer... Vu du cockpit, Concorde était certes stupéfiant de par ce qu'on lisait sur les cadrans, et de par ce qu'on ressentait par exemple en réalisant que l'Atlantique Nord, pour sa partie strictement océanique, se traversait en moins de deux heures de côte à côte...
Mais pour le reste, ce n'était qu'un avion de plus dans la courbe darwinienne de l'évolution. Le Mirage IV était tout aussi stupéfiant. Le Vulcan, pourtant subsonique, était stupéfiant. Les avions X, tous, étaient stupéfiants, surtout le X 15 qui pour moi est la machine volante la plus exaltante de l'histoire, avec le SR 71.
Pour avoir pas mal volé sur Concorde, pour avoir un peu piloté le simu et la bête elle-même, pour avoir partagé la vie d'une PNC qui a volé onze ans là-dedans (et surtout dés les débuts de l'aventure), pour en avoir parlé des dizaines d'heures avec des PNT ayant consacré une longue partie de leur existence à cette machine, je me suis fait une idée assez désacralisée de l'engin. Tout comme le fait d'avoir couvert six vols lunaires dans le sanctuaire houstonien d'Apollo, et ensuite une quinzaine de vols des shuttles, m'a conduit à un peu moins rester médusé par les machines et nettement plus par ceux qui s'en occupaient...
Une machine volante n'est que cela. Un piano de concert n'est que cela. L'important c'est ce qu'on en fait, et donc un simu de Concorde c'est remarquable, car ça permet d'approcher les vérités de la mise en oeuvre d'une tel chef d'oeuvre...
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Re: Concorde - Recherche documentations -

Messagepar passion-avion » 29 Nov 2012, 14:26

il n'y a pas de provoc, enfin moi, non,

effectivement la meilleur machine ne vaut que par celui qui la met en oeuvre,

reste que le concorde (pour moi) est l'outil, l'instrument, qui permettait d'accéder à un domaine de vol impossible autrement,

c'est sur que de voir affiché mach 2, avec le confort, les petits soins des pnc, et aucune sensation physique, c'est un avion de ligne, n'a rien de jubilatoire sur le plan physique, on en prend plus dans la tronche sur un bbjodel en torpédo (pardon pour la ref)

malgré tout, il y a celui qui là fait et celui qui ne là pas fait, et même si on est qu'un sac de sable dans un avion de ligne commencer à distinguer la rotondité de la terre, voir le ciel aussi foncé que ça, seul concorde pouvait l'offrir à un non militaire,

probablement que c'est idéalisé , comme une lune de miel aux bahamas qui devrait être pieux qu'a trifouilli les bains, (j'ai pas fais les bahamas) , mais je pense que c'est un peu comme tout, tant qu'on ne l'a pas fait on peut fantasmer après , quand on l'a fait , et bien on l'a fait, entre deux il y a le rêve, le fantasme, et ça a du bon :wink:

et peut être que les personnes comme vous bernard, comme un pilote de chasse qui a fait du vol tactique, du mach 2 en mirage, du ravitaillement etc fini par revenir au bb jodel, au fk 14 au vol par son essence, parce qu'il a presque tout vu ou fait,

demain je peux monter dans jodel , j'y saute les deux pieds dedans, mais le concorde, le vol en avion de chasse, le vol spatial, le vol suborbitale (un jours très proche possible, mais je n'aurai pas le compte en banque pour) continueront à me faire de l'oeil comme tant de chose dans la vie....
passion-avion
 
Messages: 0
Inscrit le: 14 Déc 2011, 08:27

Suivant

Retour vers Libre service