Bimoteur construction bois

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 30 Avr 2014, 19:43

Je ne pense pas que ce serait une bonne idée.
Autant en bois un avion de ce genre aurait de grandes chances d’avoir des performances intéressantes, autant dans la durée il deviendrait un outil inadapté pour du passage régulier dans de l’humidité, ce qui n’est pas rare en IFR.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar Cirrus-69 » 25 Oct 2014, 15:48

François,
Vas tu poursuivre le montage (nacelles, atterrisseur) ?
BP - Simple amateur !
Cirrus-69
 
Messages: 0
Inscrit le: 27 Jan 2012, 16:34
Localisation: Decines Charpieu

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 25 Oct 2014, 17:57

Bonjour « Cirrus »
Oui la poursuite de la construction est prévue, autant pour les nacelles que les atterrisseurs.
D’ailleurs pour ce dernier point je me suis dernièrement tourné vers quelques constructeurs amateurs qui très gentiment m’ont envoyé quelques images de leur train d’atterrissage rentrant sur leurs machines.
Sinon en ce moment je revole, c’est bien aussi ! :D
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar Cirrus-69 » 06 Juil 2018, 16:48

Hi François,

Après quelques dizaines de mois naufragé dans un lit blanc, je poursuis mon rattrapage de lecture!
Ce projet (et d'autres encore) m'intéresse toujours.
Même s'il a dû faire un temps propice aux vols, il y a eu aussi des hivers...
Je cesse de te taquiner, as tu repris ce superbe montage?
Merci.
BP - Simple amateur !
Cirrus-69
 
Messages: 0
Inscrit le: 27 Jan 2012, 16:34
Localisation: Decines Charpieu

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 07 Juil 2018, 16:57

Cirrus-69 a écrit:Hi François,
Je cesse de te taquiner, as tu repris ce superbe montage?
Merci.

Hi Cirrus,
A part quelques bricoles sur les nacelles moteurs, très peu de changements en fait.
Beaucoup de nouvelles belles rencontres de pilotes, des écrits, etc… TRES occupé.
D’autres hivers suivront ! :D
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar JLS » 10 Juil 2018, 10:12

OK 4 ans et des poussières pour répondre je conviens que c'est beaucoup, mais bon j'avais zappé???


François VFR a écrit:Une autre petite question en passant Jean-Luc au sujet du Flamant, plusieurs même stp.
Forcément avec ton dernier petit paragraphe je me suis à nouveau jeté sur le livre intéressant que j’avais cité, et comme tu parlais de 145 Pz pour le décollage, ça correspond à 75° au niveau des crans du carbu d’un moteur 12T.
Je trouve ça étonnant que ça figure dans le "manuel", cette correspondance cran carbu en degrés et l’équivalent en pression d’admission, est-ce propre au Flamant comme une vérification supplémentaire de bon fonctionnement ? Je n'ai effectivement vu ça que sur MD311/312
Sur la manette des gaz cette correspondance ouverture carbu est-elle clairement indiquée, ou se sent-elle ergonomiquement parlant via des petites butées repère par exemple ? Si mon souvenir est bon c'est un allumage de lampes au tableau.
Au sol en gros on a la correspondance suivante : plein régime ouverture maxi carbu 90° = 3300 tr/mn = 180 Pz = 590 CV. (Sans parler d'altitude, pression, température, je redis ce sont des chiffres en gros) Comme le moteur est soufflé nul besoin de pré calcul, par contre attention à ne pas dépasser les valeurs butées en cas de fortes pressions atmosphériques. J'ai encore quelque part une note militaire expliquant que dépasser 145 Pz est destructif pour les moteurs. Perso je n'allumais jamais les lampes, enfin j'essayais de m'organiser de façon à n'avoir jamais à les allumer (mais comme tout le monde je me suis fait coincer une paire de fois)
Merci pour tes lumières. my pleasure...
François
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 10 Juil 2018, 12:34

Merci beaucoup, je ne suis jamais pressé de toutes les manières.
Suis gâté dans la vie, j’ai presque toujours les réponses à mes questions.
Et sur Aerostar.TV ça m’aura permis de voir le très bon reportage d’un Flamant en route pour le meeting d’OSHKOSH en 2005, quelle expédition, pas de tout repos !
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar JLS » 10 Juil 2018, 15:11

Opération magistralement exécutée par mon ami Alain, sur une idée à qui? mmmmm?
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar nord2000 » 10 Juil 2018, 15:16

Excellent reportage en effet. Et plutôt fiable pour un vieil oiseau.
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar JLS » 10 Juil 2018, 17:18

c'était construit costaud (mais avec de mauvais matériaux).
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar nord2000 » 10 Juil 2018, 17:18

Moteurs et cellule ?
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar JLS » 10 Juil 2018, 17:41

Non c'est une chose étrange que les alliages de la période 50 - 60 résistent très mal à la corrosion intergranulaire. Avant oui et après très bien, mais pas juste cette période.... Quand aux moteurs ce sont des avatars du bloc Argus AS411 et seul le SNECMA (ex-Renault) 12T avec graissage additionnel par dessus était à peu près fiable, à condition de le traiter avec douceur et circonspection. Les autres n'étaient que des usines à ennuis.
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 11 Juil 2018, 11:31

JLS a écrit:Non c'est une chose étrange que les alliages de la période 50 - 60 résistent très mal à la corrosion intergranulaire.

Tiens, il faudra que je demande à mes anciens de la construction aéronautique ce qu’ils en pensent.
Peut être est-ce lié à une envie manifeste d’alléger les alliages et que la maitrise n’était pas encore suffisamment au rendez-vous ?
Ou encore, on m’a déjà expliqué que sur des assemblages de pièces jointives, certains matériaux entre eux ne font pas bon ménage, et on ne s’en est pas obligatoirement rendu compte de suite.
Après il y a forcément le cahier des charges, la qualité de la maintenance et dans quelles conditions sont employées un aéronef, qui influent.
Exemple : un avion exposé dehors à l’air marin souffrira forcément bien plus vite qu’un autre ne volant pas et entreposé dans un abri climatisé avec une hygrométrie régulée.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar nord2000 » 11 Juil 2018, 12:42

JLS a écrit:Non c'est une chose étrange que les alliages de la période 50 - 60 résistent très mal à la corrosion intergranulaire. Avant oui et après très bien, mais pas juste cette période.... Quand aux moteurs ce sont des avatars du bloc Argus AS411 et seul le SNECMA (ex-Renault) 12T avec graissage additionnel par dessus était à peu près fiable, à condition de le traiter avec douceur et circonspection. Les autres n'étaient que des usines à ennuis.


Etonnant, on maîtrisait pourtant bien la métallurgie de l'aluminium bien avant la guerre et les effets galvaniques étaient bien connus.
Quant aux moteurs, curieusement, pour un pays qui n'a pas peu contribué à la naissance de l'aviation, la France n'a jamais été vraiment un pays de motoristes.
Le V8 Hispano était un des meilleurs moteurs aéro en 1918, mais on dirait que la filière s'est tarit ensuite.
D'ailleurs, dans les années 30, l'Hispano V12 avec ses problèmes récurrents de réducteur n'a pas laissé un souvenir impérissable. Et en 40, malgré d' excellentes cellules, les Dewoitine 520 et autres Breguet 693 ne pouvaient pas faire grand chose face à la Luftwaffe.
Les anglais ont pondu des moulins légendaires avant-guerre, Gipsy Moth et autres et le Merlin tournait au banc dès 1938.
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar JLS » 11 Juil 2018, 15:41

Je pense qu'il y a du avoir un avantage en masse/structure d'un alliage particulier, mais la décristallisation ne se décèle que dans le temps, et donc il n'a pas été possible de comprendre le problème tout de suite.

Quand aux moteurs je suis assez d'accord, de bons avions auraient été un D520+Merlin et/ou un Bloch 157+R2800, mais bon trop peu, trop tard, c'est un piège bien connu.....
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

PrécédentSuivant

Retour vers Libre service