Bimoteur construction bois

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 11 Fév 2014, 21:35

La photo précédente du DABOS - JD24 P va me permettre de rebondir sur une annotation intéressante qui figure sur le plan de l’AEROMAT.
Le constructeur a noté un diamètre d’hélice maxi et a mis en évidence l'utilisation de tripales.
De mon humble avis il tenait absolument à rapprocher le plus possible les nacelles du fuselage.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar Berkut » 12 Fév 2014, 09:54

C'est peut-être aussi une question de garde au sol. Comme on ne veut pas un avion "échassier" et que le dièdre géométrique positif (nécessaire pour la stabilité latérale-directionnelle) ne va pas dans le sens d'un train "court", on est de toutes façons limité par les butées mécaniques du train principal à l'enfoncement.

Si on réduit le diamètre d'hélice, à puissance motrice donnée, le rendement propulsif (rendement de machine thermique*rendement d'hélice) se dégrade (le nombe de pales n'y fait rien, c'est une question d'absorption de couple, au contraire, plus la "solidité", c'est à dire le ratio de surface couverte par le nombre de pales sur la surface du disque balayé, est importante, et moins le rendement d'hélice est bon).

A diamètre constant, on améliore soit le rendement propulsif à vitesse donnée en diminuant la puissance, soit on améliore la vitesse de croisière au détriment du rendement propulsif en l'augmentant.

MAIS pour des raisons de sécurité/perfos au décollage, il vaut nettement mieux privilégier la traction, donc avoir le plus grand diamètre possible d'un point de vue pratique (ça favorise les ailes hautes plutôt), ET des chevaux (à condition que l'hélice ne tourne pas trop vite non plus, sinon elle est en partie décrochée et son rendement propre s'effondre, comme sa traction d'ailleurs, c'est lié).

A cet égard, le VW tourne un peu vite pour les basses vitesses (le rendement serait par contre très bon en croisière, surtout que sa puissance est assez faible), les Rotax réductés sont plus intéressants je pense (2T ou 4T), surtout en 914-turbo pour un 4-temps puisque je pense qu'un bimoteur "lent et économique", une fois encore ne fait pas sens en dehors d'un cahier des charges "passez votre qualif bi pour moins cher".

En tous cas, il a vraiment une bouille adorable
Berkut
 
Messages: 334
Inscrit le: 23 Mars 2004, 14:23
Localisation: Paris

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 12 Fév 2014, 10:57

Bonjour Berkut,
Je suis bien d’accord avec toi, je disais plus ça en rapport avec les annotations sur le plan.
Eloigner le moins possible les nacelles est aussi capital pour le point suivant : On part d’un fuselage connu et la longueur n’a « pas été rallongée » en terme de bras de levier pour la stabilité longitudinale sur un ou deux moteurs.
Pas pour rien désormais que la dérive va plus loin en arrière (L’augmentation de surface ça c’est surtout pour le côté bimoteur) et que l’arrête dorsale la rejoignant n’a surtout pas été oubliée non plus.
Maintenant pour rebondir carrément sur ce que tu disais, les trains principaux sont suspendus (avion qui se pose partout) et présentent une longueur pas très longue une fois le système absorbeur comprimé.
Ils rentrent en position totalement détendue pour prendre le moins de place (pas en longueur mais en largeur) possible entre 2 longerons.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar passion-avion » 12 Fév 2014, 11:04

françois je connais ta détermination, mais je dis que dedans on reconnais l'esprit de la construction jodel

mais comme tu dis, une dérive plus grande une arrête dorsale un pare brise qui n'a rie à voir, une aile trapézoïdale, je trouve que tu y va fort en disant que c'est un jodel ambassadeur bimoteur,

il y a tellement de personne qui se sont inspiré du jodel avec plutot moins que plus de réussite mais au moins on se le disait que ça pouvait le faire,

là pour la partie cetrale du fuselage je te l'accorde , et encore je fais un effort :wink: :wink:
passion-avion
 
Messages: 0
Inscrit le: 14 Déc 2011, 08:27

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 12 Fév 2014, 11:32

Je reconnais que j’y suis allé un peu fort.
Ce bimoteur possède quelques bouts connus, ce sera une manière de te présenter mes excuses.
Un point sur lequel on sera totalement d’accord je pense, c’est qu’avec des saumons présentant une petite corde, sa charge alaire obligatoirement plus élevée, ses profils d’aile différents il n’aura strictement plus RIEN à voir sur le comportement d’un Ambassadeur au décrochage et plus généralement sur sa manière de voler.
Y’a un point qui me pose réellement question actuellement, c’est sur le couplage éventuel ailerons/volets pour la fonction volet.
Car si vous regardez à nouveau ce plan (vue de profil + vue de dessus) soit les ailerons sont très longs, ou les volets très courts… mais c’est étrange quand même, non ?
François

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar passion-avion » 12 Fév 2014, 11:40

dommage on n'a pas l'image

sinon c'est un modèle réduit et conçu dans un esprit d'une époque ancienne et les grands ailerons avaient la cotes, voir les full span,

aujourd'hui surtout en grand modèle on utilise plus souvent des ailerons proportionné et les volets aussi, voir comment on fait en maquette , même en maquette indoor avec des ailerons proche maquette

je pense que c'est probablement l'explication, quand au couplage aileron volet, à cette époque les radio ne géraient pas, ou alors c'estmécanique et permanent et donc on en reviens à de ailerons full spa et ce qui est pris pour des volets sont en fait la deuxième partie des ailerons

à mon humble avis
passion-avion
 
Messages: 0
Inscrit le: 14 Déc 2011, 08:27

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 12 Fév 2014, 12:01

passion-avion a écrit:sinon c'est un modèle réduit et conçu dans un esprit d'une époque ancienne et les grands ailerons avaient la cotes..."

Modèle d’étude plutôt, je ne suis pas convaincu que le constructeur le destinait obligatoirement (*) à voler.
Celui à l’échelle 1, si par contre, c’était bien dans ses projets.
François.

(*) Ne serait-ce que par le mode de raccordement extrémités ailes avec la portion centrale, comme les points d'attache des trains principaux non renforcés.
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 12 Fév 2014, 18:13

Pour continuer sur quelques détails : le longeron principal est un sandwich de 12 pièces en bois, avec le coffrage intrados + extrados de l’aile on passera à un composite de 14 pièces, minimum.
Et je ne tiens pas compte non plus du longeron évoqué précédemment situé juste devant le longeron principal qui de mon avis aurait une utilité certaine pour les moteurs.

Ci-dessous un détail du longeronnet qui possède 4 pièces au stade actuel.
Il faudra également lui rajouter le coffrage dessus, dessous + la matrice profilée, multicouches aussi, optimisant les ailerons et volets situés juste derrière.
François

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 18 Fév 2014, 18:09

Cette photo ancienne (toujours intéressant de voir l’intérieur) permet de constater que la construction du volet de direction comporte des modifications par rapport au plan général.
Il manque le tab bien évidemment et le sommet profilé.
François

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 19 Fév 2014, 09:13

Pour en revenir au prototype du bimoteur, le gros à l’échelle 1, j’ai eu confirmation qu’un fuselage d’Ambassadeur avait déjà été récupéré, les projets du défunt étaient donc déjà bien en marche.
Les motivations de réalisation de la maquette étaient en vue d’une étude plus précise (de visu surtout) sur l’agencement des divers composants et accessoires.
La maquette était non destinée à voler, mais avec de nombreuses options prévues, comme supposées initialement.
A priori le train rentrant aurait été hydraulique à la manière de ce qu’il avait déjà fait sur un autre de ses avions.
Il était également prévu de faire tourner l’un des moteurs dans un sens opposé à l’autre pour des raisons évidentes de comportement identique sur perte moteur, pas de moteur critique.
La déclaration de l’aéronef, on avait déjà évoqué ce sujet, s’orientait plus vers un 3 places.
Le choix des tripales est "imposé" par :
- L’envie d’avoir des nacelles les plus rapprochées possible du fuselage, pour des raisons déjà expliquées.
- Un train court, sujet déjà très bien développé par Berkut aussi
- Les réducteurs (j’avais totalement oublié ce point) qui du coup tournent des hélices de plus grand diamètre.
Le coffrage de l’aile aurait été intégral plus un marouflage.
Pour se simplifier la vie côté verrière, tout s’organise à partir de formes développables, ce point peut être déjà facilement mis en évidence sur la maquette.
Il est clair qu’une attention particulière aurait été portée vers le « longeronnet » devant supporter les contraintes de volets à fente + recul.
Sur ce même sujet, et sur le caisson central déjà, on peut facilement imaginer la présence de 4 longerons.
1 longeron nacelle + 1 longeron principal d’aile, un longeronnet fermant le caisson autour du train rentrant puis enfin un longeron arrière supportant volets et ailerons.
C’est ainsi que je vais orienter ma réalisation sur la maquette conformément à un plan annexe.
Toujours du flou actuellement pour la réalisation des nacelles ou je manque réellement de vues supplémentaires en coupe pour la réalisation de celles-ci, et ce malgré le plan 3 vues.
Sur sa partie avant c’est tout à fait clair, ça l’est beaucoup moins sur l’ouverture extraction d’air en partie arrière, et surtout autour du caisson central d’aile qui pour simplifier l’affaire bien évidement est évolutif dans tous les sens.
Mais ça devrait le faire…
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 20 Fév 2014, 22:35

Image

Rien de tel qu’un petit patron papier à l’échelle 1 pour se donner une idée de ce que ça donne.
Une photo, un traitement photo moche rapide ensuite, une symétrie, un copier coller et roule ma poule…
Résultat de visu, c’est totalement évident qu’il faut mettre un longeron solide devant collé au longeron principal, dédié nacelle + fermer le caisson autour du train.
La nacelle moteur (du réel) fait 2 mètres de long sur 80 cm de largeur.
Même à l’échelle maquette (on divise par 4) je ne pensais pas que ça serait aussi gros.
Bon heureusement quand même, ça rendra mieux avec des couples et des formes arrondies pour les nacelles !
A suivre…
François

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 23 Fév 2014, 14:36

Petite parenthèse rapide suite à une discussion avec quelqu’un ayant vu passer cette machine au dessus de sa tête dernièrement, quelqu’un a-t-il déjà pris place à bord, ou piloté le Tecnam-P2006T ?
Ses impressions ?
Il s’agit d’un bimoteur léger équipé de 2 moteurs Rotax de 100 ch unitaire.
Il ressemble à ça :

Photo wikipedia
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... P2006T.jpg

François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar yankeepapa » 24 Fév 2014, 14:47

un bon biplace avec 200 l de carb et 80 kg de bagage. faut pas rêver avec 200 cv, c'est pas du luxe. sur un tel avion (qui a l'air pas mal conçu quand même), avec surcharge, la panne N-1 risque d'être catastrophique. je ne sais pas comment il a été certifié en cas de panne, faudrait regarder de très près. rare sont les bi moteurs de 200 cv. cela me rappelle le Miles Gemini, dont beaucoup sont allé au tapis avec perte et fracas.

un autre bi en bois, le RB70 de rené Barbaro. l'avion a volé deux ou trois mois avant son crash. aile haute, moteurs au bord de fuite, train contreventé fixe. un avion d'amateur.

yves
Dernière édition par yankeepapa le 24 Fév 2014, 21:17, édité 1 fois au total.
yankeepapa
 
Messages: 661
Inscrit le: 31 Août 2006, 14:10
Localisation: quiberon

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 24 Fév 2014, 18:29

On trouve quelques vidéos sur lui où en démonstration il est même posé moteurs arrêtés, hélices en drapeau, semble planer pas trop mal.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Bimoteur construction bois

Messagepar François VFR » 24 Fév 2014, 20:51

Je viens de trouver ce que je cherchais sur le TECNAM twin : "Aviation & Pilote" N°410 de Mars 2008.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

PrécédentSuivant

Retour vers Libre service

cron