La magie du Bücker ...

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

La magie du Bücker ...

Messagepar guisuisse » 22 Mai 2014, 12:53

Hello,

Je tenais juste à partager ce petit moment bonheur...

En cette matinée de Mai bien ensoleilée, le terrain de Prangins en Suisse a été témoin de mon premier vol solo sur ce magnifique joujou jaune qu'est le Bücker...Cet avion est une vraie machine à sourrire et transporte chaque pilote dans le monde de la romance aerienne et de ses arabesques...

Etant pilotaillon sur Extra et habitué des manoeuvres plus accablantes physiquement et la recherche de la butée maximale de la commande, j'ai juste l'impression de redécouvrir le ciel avec cette légende...

Et que dire de son comportement de vol...sain, simple et tout en décontraction...

Vraiment...une machine à sourrire...

Je me devais de communiquer cette joie...voler un Bücker, c'est vraiment un cran au-dessus...qui plus est, au dessus d'un des plus beau paysage au monde...:-)

Bon vols les pilotes et courrez vite chercher une place dans un biplan jaune.

G.
"Le train classique...il y a 2 catégories de pilotes...ceux qui ont déjà fait le cheval de bois et ceux qui ne l'ont pas encore fait !"
guisuisse
 
Messages: 0
Inscrit le: 23 Juil 2007, 09:08
Localisation: Geneve

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Bee Gee » 22 Mai 2014, 14:02

Un Bücker c'est bien autre chose que n'importe quel autre avion de voltige.. on devrait mettre une épreuve de plus dans les compétitions internationales, un imposé sur Bücker, noté sur la virtuosité comme le disent si bien les Helvètes, le sens de l'esthétique se perd face à la performance brute. Un peu comme un Stradivarius contre la musique électronique ..
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar guisuisse » 22 Mai 2014, 15:36

Je suis bien de ton avis...

Retrouver la véritable signification du "Kunstflug" serait un bel objectif...Il y a quelques années encore, nous avons un programme dédié pour ce type d'appareil...en tout cas dans les catégories Espoir nationale...

Maintenant, il y a de moins de moins de Bücker en championnats...pourtant...voir arriver un Bücker aux compétitions effacait bien des Sukhois et autres Extra...en tout cas, cela amenait une touche de "fraicheur" certaine au reste du groupe.

Et que dire des Jungmeisters...

Ceci dit, c'est effectivement une autre musique...
"Le train classique...il y a 2 catégories de pilotes...ceux qui ont déjà fait le cheval de bois et ceux qui ne l'ont pas encore fait !"
guisuisse
 
Messages: 0
Inscrit le: 23 Juil 2007, 09:08
Localisation: Geneve

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Dominique » 22 Mai 2014, 17:50

Bravo Guisuisse, bien heureux pour toi... :D

Dom
Dominique
 
Messages: 382
Inscrit le: 01 Juin 2004, 21:11
Localisation: Neuilly (92) et Autun (71)

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Pegase.tv » 22 Mai 2014, 18:04

Je n'ai fait que deux tours de Jungmeister, avec celui de Jeannot Salis à l'époque où il était jaune et noir (couleurs suisses) et où il prenait feu à chaque mise en route (il fallait éteindre d'un coup de moteur pour souffler les flammèches).. En plus ses amortisseurs étaient tellement à plat qu'à l'atterrissage on avait l'impression de faire le kiss du siècle à chaque fois, jusqu'à ce que les jambes remontent jusqu'à la butée en bout de fût, et il partait alors en ruades terrifiantes...
Mais seigneur que cet avion volait comme un rêve absolu! Si j'avais les sous, je me chercherais un Jungmeister que je ne ferais voler que le soir à la fraîche ou le matin pour lever le soleil. Rien que rouler ce truc sur l'herbe juste coupée dans le murmure du Siemens était un moment d'extase aéronautique...
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar ChristianB » 27 Mai 2014, 17:08

Comme beaucoup ici, j'adore cet avion, et spécialement le Jungmeister. Florilège photographique couvrant 32 années (1981-2013) et 5 pays (Suisse, France, Angleterre, Autriche et Allemagne)...

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Deux Jungmeister puisés dans mon ancien site "Avions-de-Légende"…

Image

Celui-ci appartenait à Stephen Grey...

Image

Une dernière photo (qui n'est pas de moi) mais qui est très intéressante. Elle a été prise au-dessus du château de Gruyères le 9 août 1981 et, à ses commandes on trouve : ......... (c'est le petit quiz du jour).

Image
ChristianB
 
Messages: 1420
Inscrit le: 05 Août 2005, 22:23

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Dominique » 27 Mai 2014, 20:42

Pegase.tv a écrit:Je n'ai fait que deux tours de Jungmeister, avec celui de Jeannot Salis à l'époque où il était jaune et noir (couleurs suisses) et où il prenait feu à chaque mise en route (il fallait éteindre d'un coup de moteur pour souffler les flammèches).. En plus ses amortisseurs étaient tellement à plat qu'à l'atterrissage on avait l'impression de faire le kiss du siècle à chaque fois, jusqu'à ce que les jambes remontent jusqu'à la butée en bout de fût, et il partait alors en ruades terrifiantes...
Mais seigneur que cet avion volait comme un rêve absolu! Si j'avais les sous, je me chercherais un Jungmeister que je ne ferais voler que le soir à la fraîche ou le matin pour lever le soleil. Rien que rouler ce truc sur l'herbe juste coupée dans le murmure du Siemens était un moment d'extase aéronautique...
BC


N'était-ce pas Jeannot Salis soi-même qui disait que s'il ne devait garder qu'une seule pièce de sa collection, ce serait un Bücker? :)

Dom
Dominique
 
Messages: 382
Inscrit le: 01 Juin 2004, 21:11
Localisation: Neuilly (92) et Autun (71)

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar guisuisse » 28 Mai 2014, 08:43

Comme toujours...les Bücker sont parmis les avions les plus photogéniques...:-)

Merci
"Le train classique...il y a 2 catégories de pilotes...ceux qui ont déjà fait le cheval de bois et ceux qui ne l'ont pas encore fait !"
guisuisse
 
Messages: 0
Inscrit le: 23 Juil 2007, 09:08
Localisation: Geneve

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Shore » 02 Juin 2014, 00:53

Messieurs vous savez donner le gout à quelqu'un pour essayer un avion. Je suis persuadé que le Bücker doit être une machine formidable. Après avoir écouté notre hôte commenter leurs évolutions à la Ferté et en parler comme un Stradivarius du ciel, et leur aspect magnifique quoique je trouve le Jungmeister encore plus beau que le Jungman, j'espère avoir un jour la chance d'en essayer un mais je ne crois pas en avoir vu un en état de vol pas trop loin de chez nous mais si l'occasion se présente, je la saisirais...
Bons vols
Marc
Shore
 
Messages: 0
Inscrit le: 11 Sep 2013, 20:29

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Pegase.tv » 02 Juin 2014, 12:47

Marc, il y a un Jungmann jaune et noir aux couleurs suisses basé, je crois, à Toronto. On l'a vu dans "Amelia", et je crois que cette séquence était tournée près de Toronto. Cela dit, dans le film grosse erreur dans la couleur de l'avion, couleur des années 50 et pas des années 30. D'ailleurs, au début des années 30, il aurait été difficile de voler sur Jungmann, qui se trouvait encore dans l'avenir.
Maintenant, concernant les deux modèles: Jungmeister et Jungmann. Le Jungmann biplace est, dans sa version d'origine avec le quatre cylindres en ligne de 105 cv, un délice quasiment ultra léger employé en monoplace. A deux, il prend son temps, mais reste délictueux aux commandes.
Mais évidemment, le summum orgasmique aéronautique est atteint avec le monoplace bossu, le Jungmeister, avec le radial Siemens de 145 cv et un feedback plus mordant à partir des mêmes équilibres irréels de ces troix axes harmonisés entre eux d'une manière miraculeuse. Je pense que le miracle des Bü part de l'ultra légèreté des éléments de voilure (25 kilos la demi-voilure complète), du fait que tout là-dessus est monté sur rotule et donc qu'on a une cellule vivante et à la fois rigide et souple aux articulations. Un chef d'oeuvre, et l'avion le plus facile et délicieux à faire voler de l'histoire (le Jungmeister). Bon,il y en a d'autres, mais dans mon bestiaire personnel, le Meister est tout en haut de la liste. Après viennent les Falco, Spitfire (Mk IX, le seul que je connaisse un petit peu), Cap 10 (ouiouioui), Pitts S2, et d'autres créations dont les défauts (hormis le Meister, tous en ont plein) deviennent des traits de caractère avec lesquels il faut faire: Waco YMF 5, Stearman, FK 14, Bonanza, Baron, Aerostar, Lockheed 12... Si j'étais vraiment milliardaire, j'aurais tout ça et je monterais une sorte de Club Med pour pilotes curieux afin de leur faire comprendre à quel point tout cela est riche d'enseignements et à quel point piloter peut ressembler à une forme d'art.
Les deux Jungmeister mentionnés plus haut par Christian, le bleu Antarés et le gris juste dessous, étaient pilotés par deux des plus artistement artistes des aviateurs contemporains, Michel Brandt (Antarés) et Steve Grey.
bc
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar ChristianB » 02 Juin 2014, 22:23

C'est également Steve Grey qui est aux commandes du HB-MIX au-dessus de Gruyères. C'était l'époque des débuts de TFC et le Boss volait à Gruyères, notamment aux commande d'un SF.260. Quant à ce Jungmeister, j'ignore malheureusement tout de son histoire en Suisse ; je crois qu'il est actuellement immatriculé en November...
ChristianB
 
Messages: 1420
Inscrit le: 05 Août 2005, 22:23

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Gilles131 » 03 Juin 2014, 20:29

Pegase.tv a écrit:Marc, il y a un Jungmann jaune et noir aux couleurs suisses basé, je crois, à Toronto. On l'a vu dans "Amelia", et je crois que cette séquence était tournée près de Toronto.

C'est le CF-LAE de Larry Ernewein, à Innerkip (près de Guelph, entre Toronto et London). Les scènes du film ont été tournées chez lui. Larry, jeune retraité d'Air Canada (CDB767) participe, entre deux compétitions de voltige remportées sur son Jungmann contre les Pitts locaux, à la reconstruction du Jungmeister de Karl Pfister, à London (Ontario). Ces deux Bückers sont parmi les plus beaux que j'aie jamais vus.
Après avoir volé sur mon Jungmann à Toulouse, Larry a la gentillesse d'affirmer qu'il vole encore mieux que le sien! Je n'ose croire que ce ne soit pas là que politesse... :oops:
Gilles131
 
Messages: 0
Inscrit le: 26 Avr 2014, 21:07

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Pegase.tv » 04 Juin 2014, 08:06

Je me demande (mais je le demanderai à Stephen Grey himself à la Ferté en fin de semaine) si son Jungmeister n'était pas celui qu'avait un temps possédé mon mentor James Gilbert. James avait récupéré ce Meister je ne sais où, mais était absolument amoureux de ce Stradivarius volant. Il était alors gris métallisé (manière d'époque, pas flashy mais satiné) et aux couleurs de la Luftwaffe, y comprs la swastika sur la dérive, ce qui avait provoqué quelques émois...
James faisait des meetings avec, et pratiquait encore le passage dos très bas. Mais sa carrière de journaliste et meneur de revue (aéronautique) était trop exigeante, et James avait mis un terme à ses exhibitions. Ensuite, l'avion avait changé de mains, et je me demande donc si au bout du compte il n'avait pas atterri chez Stephen Grey...
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Shore » 04 Juin 2014, 18:55

Je suis surpris de découvrir que le Jungman n'est motorisé que par un moteur de 105hp, je le pensais munis d'un moteur beaucoup plus puissant mais c'est vrais que l'on a oublié maintenant comment faire pour voler avec des petits moteurs, on a tendance à toujours vouloir tout grossir mais ce n'est pas pour ça que cela vole mieux. Quand je vois les cylindrées des premiers Cubs et que maintenant on est rendu avec parfois des Cubs qui font 210hp sur floats, on est loin de la légèreté des premiers. Mais on veux toujours mettre plus de stock, sortir plus court alors comme on peut pas rallongé la taille du lac, on grossit le moteur :) .
Enfin si je vais dans le secteur de Toronto, j'en profiterais pour faire un petit arrêt pour voir ses 2 machines.
Merci à vous tous pour ces renseignements.
Petit arrêt dans ma journée, pour vous écrire et aussi une pensée car dans quelques jours débutera la grand messe à la Ferté, j'aimerais être parmi vous mais je serais probablement en vol. Mais je penserai à toutes les merveilleuses machines que vous allez faire voler ou commenter toujours de façon fabuleuse. Il y aura probablement quelques Bückers, alors profitez en et puis j'espère voir quelques photos.
Bons vols à tous
Marc
Shore
 
Messages: 0
Inscrit le: 11 Sep 2013, 20:29

Re: La magie du Bücker ...

Messagepar Gilles131 » 17 Juin 2014, 04:42

Félicitations à Larry Ernewein qui vient de remporter en catégorie Sportsman l'Ohio Aerobatic Contest ce dimanche, avec son magnifique Jungmann à moteur Tigre CF-LAE.
80 ans après sa conception, son Bücker a surpassé, entre autres, deux Pitts S1 et un Staudacher S600F.
Gilles131
 
Messages: 0
Inscrit le: 26 Avr 2014, 21:07

Suivant

Retour vers Libre service