Steve

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Steve

Messagepar JLS » 06 Sep 2017, 12:49

Reçu ça:
FAI has received the following Class C (Aeroplanes) World record claims:
================================================
Claim number : 18246
Sub-class : C-1e / Landplanes: take off weight 3 000 to 6 000 kg
Category : Not applicable
Group : 1 : internal combustion engine
Type of record : Speed over a 3 km course
Course/location : May, ID (USA)
Performance : 855,00 km/h
Pilot : Steven Hinton (USA)
Aircraft : P-51 Mustang / North American
Date : 02.09.2017
Current record : 511.79 km/h (23.04.2012 - Will Whiteside Jr, USA)


Les records c'est devenu assez technique pour ne pas dire complexe.
Néanmoins si cette tentative est validée Steve H. deviendra le cocher de piston à hélice le plus rapide du monde. Notons que Lyle Shelton (sur Rare Bear) a tenu le truc pendant presque trente ans à 850,24 km/h, et que si le sporting code (section 2) n'avait pas été réorganisé la perf de Steve n'aurait pas été suffisante car toute nouvelle perf doit être au moins de 101% de celle que l'on prétend surpasser. Notons également que l'appareil à hélice(s) seule(s) (il y a eu pas mal de mix pistons+réacteurs et quelques turboprop+réacteurs) le plus rapide qui tient la corde depuis 1960 (et ce sur 1000 km avec 25t de charge quand même hein) est le TU114. Bon avec 60 000 bourriques devant on peut voir venir....
24 March 1960
Maximum speed on a 1,000-km (621-mile) closed circuit with payloads of 0 to 25,000 kg (0 to 55,116 lb)
Pilot: Ivan Sukhomlin (USSR)
Captain: B. Timochuk + 4 other crew
Course/place: Sternberg Astronomical Institute
871.38 km/h (541.45 mph)


Notons enfin histoire d'épuiser le sujet que l'appareil à hélice piloté le plus haut reste le Caproni de l'immense Mario Pezzi en 1938, dépassé seulement (dans la catégorie officieuse des "prop driven") par le Condor, UAV de Boeing, en 1989 à 20 430 m (et c'est aussi un piston nonobstant le fait que la suralimentation était constituée de compresseurs de PT6)
FAI Record File Num #11713 [Direct Link]
Status: ratified - retired by changes of the sporting code
Region: World
Class: C (Powered Aeroplanes)
Sub-Class: C-1 (Landplanes)
Category: Not applicable
Group: 1 : internal combustion engine
Type of record: Altitude
Performance: 17 083 m
Date: 1938-10-22
Course/Location: Montecelio (Italy)
Claimant Mario Pezzi (ITA)
Caproni 161
Engine: 1 Piaggio P.XI RC
Dernière édition par JLS le 06 Sep 2017, 22:16, édité 1 fois au total.
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Steve

Messagepar JLS » 06 Sep 2017, 17:26

Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Steve

Messagepar Yves33 » 07 Sep 2017, 20:03

Impressionnant en effet !

Juste une petite question bête : ces avions n'atteignaient-ils pas de telles vitesses déjà pendant la guerre ?

Yves
Yves33
 
Messages: 32
Inscrit le: 07 Mars 2010, 20:02
Localisation: 33

Re: Steve

Messagepar François VFR » 07 Sep 2017, 20:55

Merci pour le lien et le texte.
ça dépote !
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Steve

Messagepar JLS » 07 Sep 2017, 22:17

C'est OK François
@ Yves33
Non je ne crois pas.
Le P51D est donné pour 700 km/h à 25000 ft, et à la puissance "war emergency" soit 67/30 (67 pouces de mercure et 3000 RPM) accessible pendant 5 mn max en basse couches on doit approcher 800 mais apparemment l'information est toujours classifié parce que je ne l'ai trouvée nulle part. Je vous engage à vérifier comme moi le manuel de la bête ici : http://www.wwiiaircraftperformance.org/ ... pril44.pdf

Cela dit à une époque je me suis beaucoup intéressé à la vitesse en avion à hélice (c'était avant l'aviation électrique, il y a donc un certain temps) et j'avais compris qu'il ne suffit pas d'avoir de la puissance à bord. En effet alimenter la bouzine avec un mélange par tiers eau+méthanol+acide nitrique le tout sous 90 in/hg doit permettre (pas longtemps) de sortir 3000 - 3500 hp d'un merlin normalement constitué. Ou pire installer un PW R4360 sur une cellule de yak11, ce genre. Le problème devient alors un problème d'hélice, en effet l'apparition de phénomènes soniques en bout de pale, résultant de la composition de vitesse tangentielle plus TAS va dégrader le rendement hélice et alors paradoxalement enfoncer la manette des gaz aura pour effet de faire ralentir l'avion. Le boulot consiste donc outre soigner l'aérodynamique générale de l'avion, les circuits de refroidissement et la puissance moteur, d'être capable de bosser sur des pales d'hélices vraiment efficaces. (et voler par temps chaud donc) Et c'est un job très sophistiqué. Les meilleurs en la matière sont les russes, et c'est sans surprise que l'appareil à hélice le plus rapide est le TU114 à 870 km/h depuis 1960. Avec un rapport masse puissance dégradé de plus de 30% par rapport à un mustang modifié. La classe absolue. La seule machine éligible pour essayer de s'attaquer à cette merveille serait le DO 335 , mais je doute que l'on nous prête le seul restant pour un chantier de modifications. Le XF84H a été un flop misérable malgré de grosses sommes injectées et des vantardises du genre "je suis cap de voler à plus de 1000 km/h avec ce truc". Selon des sources sérieuses il allait moins vite que Rare Bear en 1969.
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Steve

Messagepar Yves33 » 08 Sep 2017, 08:22

Merci Jean-Luc pour ces explications.

Tenez, un petit retour 56 ans en arrière (photo parue dans le France Aviation de septembre 1961) :

https://img11.hostingpics.net/pics/5932 ... boprop.jpg
Les visiteurs du dernier Salon de l'Aéronautique au Bourget auront reconnu les turbo-propulseurs de 15.000 CV chacun, à hélices contra-rotatives
de 5,60 m de diamètre du Tupolev TU-114 qui y figurait. C'est avec un appareil de ce type que l'Aéroflot se propose d'exploiter la ligne directe Moscou-New York si les négociations soviéto-américaines concernant les liaisons aériennes — actuellement suspendues — entre les deux pays, aboutissent.
Pan American World Airways (la « Panam ») est la compagnie désignée du côté américain.
Yves33
 
Messages: 32
Inscrit le: 07 Mars 2010, 20:02
Localisation: 33

Re: Steve

Messagepar François VFR » 09 Sep 2017, 12:22

Excellent ton site avec tous les manuels de vol, Jean-Luc. :D
Merci
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Steve

Messagepar Bee Gee » 09 Sep 2017, 14:46

Hello !

25 000 ft était l'altitude de rétablissement du Merlin équipant le P51D, la puissance étant maintenu entre 0 et 25000 ft (voire même légèrement augmentée du fait de la plus faible contre pression à l'échappement), c'est donc à 25000 ft que l'engin vole le plus vite, au niveau de la mer il est moins rapide sa Vmax doit se situer autour de 550 - 600 km/h

un site intéressant sur les performances des oldtimer:
http://www.wwiiaircraftperformance.org/

voir par exemple pour le P51B dans la page, la motorisation est semblable et le principe reste le même que pour le D, c'est à l'altitude de rétablissement qu'on obtient la Vmax en vol horizontal

Le TU114 doit ses performances à la puissance mais aussi à une aérodynamique mieux adaptée au transsonique, aile en flèche .....cela compte bien plus que le rapport poids puissance qui affecte surtout le taux de montée et l'accélération...

Evidemment le jet a eu vite fait d'enterrer ce beau petit monde,... c'est ainsi..., en dehors des contraintes du transsonique et de structure, sur le papier un jet est le plus rapide au niveau de la mer. Voir par ex les perfos du F80 qui à peu de chose près vole aussi vite au niveau de la mer 510 mph, contre 520 à 20 000 ft,... le P51 est loin derrière dans les basses couches.
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: Steve

Messagepar Bee Gee » 18 Sep 2017, 09:12

Dans le numéro à venir du Fana d'octobre, page 6 il y a un court article sur le P51 Voodoo déclaré comme étant l'avion à moteur à piston le plus rapide de l'histoire 855 km/h sur base de 3 km, cependant le record de Lyle Shelton et Bearcat Rare Bear 850 km/h , n'est pas battu puisqu'il faut un gain de 1% pour homologuer un record selon les critères de la FAI, une autre tentative sera faite, affaire à suivre...

Le moteur Merlin qui équipe cet avion est toujours aussi étonnant, c'est le moteur d'avion de combat de l'époque de loin le plus petit en cylindrée, on imagine la pression d'admission et le régime moteur, certainement quelque chose comme 130 pouces ou plus et 3400 t/min, une puissance plus que doublée par rapport au moteur standard.
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: Steve

Messagepar Bee Gee » 18 Sep 2017, 09:13

Dans le numéro à venir du Fana d'octobre, page 6 il y a un court article sur le P51 Voodoo déclaré comme étant l'avion à moteur à piston le plus rapide de l'histoire 855 km/h sur base de 3 km, cependant le record de Lyle Shelton et Bearcat Rare Bear 850 km/h , n'est pas battu puisqu'il faut un gain de 1% pour homologuer un record selon les critères de la FAI, une autre tentative sera faite, affaire à suivre...

Le moteur Merlin qui équipe cet avion est toujours aussi étonnant, c'est le moteur d'avion de combat de l'époque de loin le plus petit en cylindrée, on imagine la pression d'admission et le régime moteur, certainement quelque chose comme 130 pouces ou plus et 3400 t/min, une puissance plus que doublée par rapport au moteur standard.
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: Steve

Messagepar JLS » 18 Sep 2017, 16:23

il me semblait avoir évoqué le problème des 101% dès mon premier post sur le topic. L'âge c'est un naufrage hein? (je dis ça pour moi bien sûr) Et comme cette histoire de refonte de la section 2 m'exaspère je vais me fendre d'un petit coup de bigo à la FAI pour essayer de dépatouiller l'histoire et je vous ferai un C/R.

Happy with that?
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Steve

Messagepar JLS » 18 Sep 2017, 16:24

Bee Gee a écrit:Hello !

25 000 ft était l'altitude de rétablissement du Merlin équipant le P51D, la puissance étant maintenu entre 0 et 25000 ft (voire même légèrement augmentée du fait de la plus faible contre pression à l'échappement), c'est donc à 25000 ft que l'engin vole le plus vite, au niveau de la mer il est moins rapide sa Vmax doit se situer autour de 550 - 600 km/h

un site intéressant sur les performances des oldtimer:
http://www.wwiiaircraftperformance.org/

voir par exemple pour le P51B dans la page, la motorisation est semblable et le principe reste le même que pour le D, c'est à l'altitude de rétablissement qu'on obtient la Vmax en vol horizontal

Le TU114 doit ses performances à la puissance mais aussi à une aérodynamique mieux adaptée au transsonique, aile en flèche .....cela compte bien plus que le rapport poids puissance qui affecte surtout le taux de montée et l'accélération...

Evidemment le jet a eu vite fait d'enterrer ce beau petit monde,... c'est ainsi..., en dehors des contraintes du transsonique et de structure, sur le papier un jet est le plus rapide au niveau de la mer. Voir par ex les perfos du F80 qui à peu de chose près vole aussi vite au niveau de la mer 510 mph, contre 520 à 20 000 ft,... le P51 est loin derrière dans les basses couches.


a vérifier par le calcul.
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Steve

Messagepar Bee Gee » 18 Sep 2017, 18:06

JLS a écrit:il me semblait avoir évoqué le problème des 101% dès mon premier post sur le topic. L'âge c'est un naufrage hein? (je dis ça pour moi bien sûr) Et comme cette histoire de refonte de la section 2 m'exaspère je vais me fendre d'un petit coup de bigo à la FAI pour essayer de dépatouiller l'histoire et je vous ferai un C/R.

Happy with that?


C'est qui est dit dans l'article, que j'ai lu en travers en fait, ".....l'ancien record du monde établi par Lyle Shelton n'aurait pas battu selon les règles de la FAI", enfin tu liras l'article. , ils pensent pouvoir battre le record, le moteur ayant donné quelques signes de faiblesses, d'autant plus qu'un tour a été chronométré à 892.49 km/h.
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Re: Steve

Messagepar JLS » 18 Sep 2017, 18:28

oui
cette histoire de 892 km/h m'étonne. Un si grand écart, vraiment?
d'autre part le record de Lyle Shelton est classé par la FAI, sur son site, dans la rubrique "retired". Qu'est ce que cela veut dire "retired"?
Liberté Egalité Electricité http://www.aeroskylux.com/
JLS
 
Messages: 666
Inscrit le: 19 Août 2008, 11:17
Localisation: Oulanbataar de temps en temps seulement

Re: Steve

Messagepar Bee Gee » 19 Sep 2017, 10:09

Moi je suis retired >> à la retraite !

les vitesses sont celles que j'ai lu dans le Fana d'octobre, (ne pas me demander comment je me le procure à l'avance ! rires)

Evidemment le P51 Voodoo n'a plus rien à voir avec un stock P51, voilure très modifiée, aéro peaufiné, moteur poussé très au delà des limites, les Packard Merlin qui équipent tous les P51 sont des versions d'après guerre très amélioré par rapport à ceux de 1944..

On arrive aux limites de la propulsion par hélice, les gains futurs seront très marginaux à moins qu'on conçoive des hélices réellement mieux adaptées à ces vitesses,... et puis surtout le temps des record est terminé depuis longtemps et n'ont plus guère de significations.

Ce genre de record doit se faire par haute température ambiante afin de retarder les effets de la compressibilité, 860 km/h par +30° font environ mach 0.69 qui est quasi le mach critique d'un P51 de base
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Suivant

Retour vers Libre service