ELYTROPLAN DE ROUGE

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

ELYTROPLAN DE ROUGE

Messagepar CRIQUET » 21 Nov 2017, 14:08

Bonjour,

il y a de cela bien longtemps (tempus fugit) j'avais eu l'occasion de faire quelques photos, en extérieur, de l'Elytroplan de Rouge au MAE du Bourget.
Question plan, à part le minuscule 3 vues proposé dans "l'Aeronautique" de decembre 1938 je n'ai pas trouvé grand chose.
J'aimerais bien le rajouter à ma série de maquettes d'avions français au 1/66, mais un plan un peu plus élaboré serait la bienvenue.
Donc, si quelqu'un pouvait me donner un coup de main sur le sujet, je l'en remercie par avance.

Le Criquet
criquet11.eklablog.fr
CRIQUET
 
Messages: 0
Inscrit le: 08 Sep 2011, 05:33

Re: ELYTROPLAN DE ROUGE

Messagepar Yves33 » 21 Nov 2017, 15:21

Bonjour,

Etonnant, comme appareil. :shock:
Image
(L'Air, 1er janvier 1937, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97974276/f9.item )

Une autre vue et quelques dimensions : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62015474/f19.item

Yves
Yves33
 
Messages: 32
Inscrit le: 07 Mars 2010, 20:02
Localisation: 33

Re: ELYTROPLAN DE ROUGE

Messagepar CRIQUET » 21 Nov 2017, 15:46

Celui du MAE du Bourget serait du type "Decroix". Merci quand même pour les liens.

http://www.pyperpote.tonsite.biz/listin ... elytroplan

Le Criquet.
CRIQUET
 
Messages: 0
Inscrit le: 08 Sep 2011, 05:33

Re: ELYTROPLAN DE ROUGE

Messagepar Yves33 » 23 Nov 2017, 14:02

Ce n'est pas du tout le même en effet.

A l'occasion du salon international de 1938, voici ce que l'on pouvait lire dans le journal Les Ailes (11/12/38, p. 19, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6555919j/f19.item) :

Au stand suivant, on n'en est pas encore à la phase de l'emploi pratique. C'est, en effet, celui où M. de Rougé présente
son original « elytroplan ». Un panneau nous prévient que l'appareil exposé n'offre pas tout le fini désirable par suite de
retards dans les livraisons des pièces et des matériaux qui le composent. Ça ne fait rien ; ne retenons que la formule et
sa nouveauté.
Imaginez un fuselage assez court — 4 m. 85 — à l'avant duquel est placé un petit 2-cylindres ; derrière ce moteur, une
petite cabine intérieure monoplace, puis une aile rectangulaire de 7 m. 70 d'envergure portant une dérive fixe à chacune
de ses extrémités. Très haut — 1 m. 50 à 2 m. environ — au-dessus et en avant de l'aile, porté par un bâti en tubes, est
disposé un plan horizontal mobile. Il n'y a pas de queue, mais un simple gouvernail de direction à l'arrière du fuselage.
Autrefois, dans l'elytroplan de Rougé, le plan mobile supérieur — appelé l'élytre — était vertical ; un petit appareil ainsi
conçu a volé l'an dernier, puis a été détruit dans un accident ; maintenant, M. de Rougé a adopté une élytre horizontale et
il en attend le contrôle constant de l'avion à tous les angles et dans toutes les positions de vol. Si les évolutions de ses modèles
réduits tendent à montrer l'efficacité de la formule créée par M. de Rougé, il faudra tout de même attendre l'expérimentation
de l'appareil en grandeur pour apprécier exactement la valeur du système contre les méfaits de la perte de vitesse.
L'appareil qui nous est présenté pèse 230 kg. à vide, 380 kg. en charge, soit 44 kg. 200 au mq. On espère atteindre la
vitesse maximum de 150 km.-h. et une vitesse d'atterrissage de 50 km.-h. Comme il s'agit uniquement d'un appareil
d'études, il n'est évidemment pas question, ici, de s'inquiéter encore du prix de vente. Nous reviendrons, pour cela, au
Salon de 1940.


J'ai trouvé par ailleurs un brevet déposé par Jacques Chabrillan et Paul Decroix en décembre 1938 (n° 847.241), mais comme on pouvait s'y attendre, celui-ci ne nous apprend rien sur l'avion qui nous intéresse.

Yves
Yves33
 
Messages: 32
Inscrit le: 07 Mars 2010, 20:02
Localisation: 33

Re: ELYTROPLAN DE ROUGE

Messagepar CRIQUET » 23 Nov 2017, 15:32

Merci beaucoup pour toutes ces infos.
dans ma quête d'avions originaux français susceptibles d'etre" maquettisés", j'ai commencé à parcourir, de façon systématique, les revues 'l'Aeronautique", "L'Aérophile" et "Les Ailes" en téléchargeant les pages correspondant à ma recherche. J'ai balayé les années 1928 à 1935 à ce jour, et ne suis pas allé au delà pour l'instant. Ca va venir.
Que de lectures passionnantes....et que de sujets de maquettes intéressants, en tout les cas beaucoup plus que je ne serai à même de réaliser même si, je l'espère, je pourrais profiter encore un bon moment d'une bonne vue et de mains quelque peu assurées.....et des neurones qui vont avec.
Cordialement
Le Criquet
CRIQUET
 
Messages: 0
Inscrit le: 08 Sep 2011, 05:33


Retour vers Libre service

cron