Aviator...

Aviator...

Messagepar Pegase.tv » 07 Jan 2005, 11:16

...J'en sors, j'étais hier soir à la première sur les Champs, assis paisible à côté d'un jeune cinéaste qui avait l'air sincérement pris par le sujet et trés respectueux du travail et du talent investis dans ce grand (2h 50), trés grand, immensément grand film de Marty Scorsese, avec Leonardo et Kate Blanchett dans les rôles principaux: Aviator.
A voir, et c'est pas du chiqué. A revoir, plusieurs fois. C'est The Film de la décennie pour ce qui me concerne, mais chacun ses goûts.
Même si j'étais là à cause d'un autre homme de cinéma (et pilote aussi), Guy Didier, qui m'avait fort aimablement invité à cette séance hollywoodienne (oui, Leonardo était là, in flesh and bones, et fort modeste avec ça, et Kate Blanchett aussi, et Scorsese tanbien, on stage), je conserve mon libre parler, et je vous dis que ça fait longtemps que je n'ai pas vu un tel monument. Je me demande même si j'ai jamais eu le bonheur de voir un aussi bon film à thème aéronautique. Bien entendu, il y a un plan loupé au montage (le Racer qui durant toute la séquence vole sans verrière et qui, sur un profil de trois secondes, en possède une qui s'évapore dès la coupe suivante), il y a quelques exagérations dans la dynamique de vol des avions de synthèse, mais l'important c'est l'émotion, et elle est là, et bien là.
Grande soirée, donc, et au fait, le mec à ma droite qui n'en a pas loupé une miette, c'était Roman Polanski. Il sait ce qu'est un film, et si lui s'y laisse prendre...
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar JulienR » 07 Jan 2005, 12:11

Wow !

Ca confirme tout le bien que je pense de ce film !
Ca conforte mon intention de me ruer dans les salles obscures le 26 janvier prochain !
JulienR
 
Messages: 497
Inscrit le: 29 Juil 2003, 14:08
Localisation: Lyon (anciennement Poitiers)

Messagepar Berkut » 07 Jan 2005, 14:40

Juste pour mon anniversaire en plus !

Non, en fait c'est le 23, mais les films sortent le mercredi, pas le dimanche....

Je m'étonne que la "dynamique du vol" soit un peu exagérée. On fait bien du "motion capture" sur des corps humains déformables, alors ça devrait pas être trop difficile de récupérer des paramètres de vol d'un simu représentatif de l'avion, ou d'un avion réel. On voulait essayer de faire ça avec mon frangin qui est passionné d'infographie, et voulait faire un court métrage : à moi de faire un modèle représentatif sous "x-plane", et de lui fournir des évolutions dans le plan 3D (ça se fait automatiquement avec ce logiciel), avec les angles orientant la machine à chaque pas d'échantillonnage, à lui ensuite de récupérer ces points de données et de les normer pour définir une trajectoire et des rotations sous 3D-studio....

Hasta luego !
Berkut
 
Messages: 334
Inscrit le: 23 Mars 2004, 14:23
Localisation: Paris

Messagepar Pegase.tv » 07 Jan 2005, 18:50

...Les deux moments où la dynamique de vol est pour le moins exagérée dans Aviator sont la fin du vol (plané, en panne d'essence) lors de la tentative de record de vitesse avec le Racer, dans laquelle l'avion est vu piquant tel le météore moyen, et revient en ligne de vol pour se poser sur le ventre dans les betteraves avec une brutalité telle que d'une part, aucun avion ne saurait faire ça, et que d'autre part, si c'était possible, ça aménerait à un décrochage violent garantit. Bon, c'est pour faire comprendre qu'en l'absence de moteur, ça tombe...
L'autre moment discutable est la perte de contrôle lors du premier vol par Hugues du XP 11 (je crois que c'est comme ça qu'il s'appelle?), le bipoutre de reco, lorsque l'hélice droite -un doublet contrarotatif en fait- passe en reverse partielle, et que là, ça tombe pour de bon. Il faut encore faire comprendre au spectateur que ça va trés mal, donc ça tournoie dans tous les sens et en désordre, alors que dans la réalité Hugues avait encore un peu de trajectoire... Mais ce qui est superbement fait, c'est la fin de cette séquence avec le crash dans les maisons de Beverley Hills alors qu'il essaye d'atteindre le golf du Country Club, plein manche-plein pied. Ca finit mal, et le crash lui-même est sans doute le plus "réussi" de l'histoire du cinéma.
Autre exagération, à la fin, lors du premier et unique vol du Spruce Goose, avec une course au décollage des plus agitées (on se croirait en Lake Buccanneer par mer trés choppy, avec creux d'un mètre cinquante tant ça vibre...). Mais c'est forcé pour qu'on ressente mieux, et ça marche, la magie du moment où ça décolle pour de bon, et que tout devient doux et soyeux. Joliment suggéré.
Mais de fait, l'important dans ce film est pour moi cette formidable étude et peinture d'un personnage, avec ce côté intimiste d'une glissade lente et inexorable vers la folie, qui est somptueusement menée par Scorsese.
Si vous aimez le glamour, le cinéma, Hollywood, les avions de l'Age d'Or (il y a même le Lockheed 14...), les récits précis et enlevés, et bien entendu l'aviation (l'interprétation de Juan Trippe par Alec Baldwin est stupéfiante de vérité), allez-y.
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar Bigred » 07 Jan 2005, 19:54

J'en salive d'avance !!! :P

Nous avions déjà parlé de ce film dans un sujet précédent => http://forum.pegase.tv/viewtopic.php?t=1133

Merci Bernard pour ces impressions ! :D
Bigred
 
Messages: 1498
Inscrit le: 18 Fév 2003, 21:33
Localisation: Les Sables d'Olonne

L'Aviateur

Messagepar Anilou » 12 Jan 2005, 06:07

J'ai vu le film Aviateur sorti en salle au Québec pour Noël... J'ai été très impressionnée et j'ai adoré les scènes de vol. Léonardo m'a surprise, je ne le savais pas si bon acteur.
Anilou
 
Messages: 9
Inscrit le: 02 Avr 2004, 06:29
Localisation: Québec/http://anilou.com

Messagepar Raphaël » 18 Jan 2005, 18:37

Et d'ailleurs, Léo a gagné le Golden Globe du meilleur acteur pour sa prestation dans "The Aviator". Je ne suis pas fan, mais j'ai apprécié que dans son petit discours, il demande de ne pas oublier les sinistrés du tsunami.
Ma signature ? Mon nom, tout simplement... Je déconne ! Eole, ça vous dit ?
Raphaël
 
Messages: 18
Inscrit le: 28 Mai 2003, 09:22

Messagepar Echo Romeo » 18 Jan 2005, 20:09

En Belgique, il ne sort que le 26 janvier... :evil:

En attendant, le peu que j'ai pu voir me fait craindre un Léo diCaprio inséré dans un décor de FS2004. C'est du moins ce que ces extraits m'évoquent...
http://www.cinebel.be/fr/film.asp?Code_film=11826

A juger sur pièce.
Echo Romeo
 
Messages: 1186
Inscrit le: 01 Juil 2003, 10:30
Localisation: Belgique

Messagepar JulienR » 27 Jan 2005, 10:30

Je suis allé voir le film hier soir ... j'ai beaucoup aimé !

Je l'ai trouvé un peu longuet par moments, et c'est vrai que les 2 scènes de crash (le H1 et le XF11) sont impressionnantes mais pas très réalistes. Je crois que c'est les 2 seules critiques que je puisse faire. Pour le reste, c'est beau (même si le ton des couleurs de certains plans aéros fait un peu "artificiel"), bien mis en scène, bien joué, et je crois que la personnalité d'Howard Hugues est bien peinte... :)

Bref j'ai aimé et je vous recommande chaudement ce film ! :)
JulienR
 
Messages: 497
Inscrit le: 29 Juil 2003, 14:08
Localisation: Lyon (anciennement Poitiers)

Messagepar mhoa » 27 Jan 2005, 11:00

Bonjour toutes et tous

D'un point de vue technique:
Les couleurs assez particulieres du film résultent, en partie, de l'adaptation aux couleurs du technicolor bichrome , et, dans la période qui débute en 1935, du technicolor trichrome. Le bichrome donne en effet par exemple une ambiance de pastel dans laquelle le bleu est inexistant. Scorsese a voulu en utilisant de telles palettes de couleurs, mettre en avant certains "détails", et adapter également des couleurs a certains personnages.

D'un point de vue personnel:
Film vraiment splendide, courrez le voir ! ;) :D

Bonne journée à toutes et tous
Bastien
mhoa
 
Messages: 446
Inscrit le: 05 Juin 2003, 09:01
Localisation: Paris, France

Messagepar JulienR » 27 Jan 2005, 11:31

mhoa a écrit:D'un point de vue technique:
Les couleurs assez particulieres du film résultent, en partie, de l'adaptation aux couleurs du technicolor bichrome , et, dans la période qui débute en 1935, du technicolor trichrome. Le bichrome donne en effet par exemple une ambiance de pastel dans laquelle le bleu est inexistant. Scorsese a voulu en utilisant de telles palettes de couleurs, mettre en avant certains "détails", et adapter également des couleurs a certains personnages.


Merci pour cette précision, j'ignorais ! :)
JulienR
 
Messages: 497
Inscrit le: 29 Juil 2003, 14:08
Localisation: Lyon (anciennement Poitiers)

Messagepar mhoa » 27 Jan 2005, 12:39

Pas de quoi, tant qu'on peut renseigner, on ne va pas se priver ! ;-)

Mais effectivement les couleurs dans certains passages sont de ce fait assez étonnantes, et on n'a pas l'habitude d'en avoir ainsi... Scorsese a a priori voulu cela apres avoir regardé pas mal de films de cette époque...

En tout cas je pense que je vais rechercher activement un exemplaire de hell's angels !

Bon appetit ;)
Bastien
mhoa
 
Messages: 446
Inscrit le: 05 Juin 2003, 09:01
Localisation: Paris, France

Messagepar JulienR » 27 Jan 2005, 12:54

mhoa a écrit:En tout cas je pense que je vais rechercher activement un exemplaire de hell's angels !


J'y ai pensé aussi !

Question :
Dans le film, il est dit que Hell's Angels a été d'abord tourné en muet, puis en normal. Mais on voit toujours des images en noir et blanc.

Sur la fin du film, quand Howard Hugues se barricade chez lui, dans sa crise de folie paranoïaque, on voit les images de Hell's Angels défiler ... en couleurs !

A-t-il fait une 3e version, en couleurs ?

D'ailleurs ...
http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/B ... 37-3853628
http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/ ... 52-2088018
bref : une dizaine d'euros ...

Bon appétit aussi :)
JulienR
 
Messages: 497
Inscrit le: 29 Juil 2003, 14:08
Localisation: Lyon (anciennement Poitiers)

Messagepar mhoa » 27 Jan 2005, 13:40

Apparemment certaines des séquences étaient filmées justement en bichrome, probablement celles qu'il se passait en boucle pendant cette séquence.

"In recent years, archivists have restored the film's two-color Technicolor sequence, providing us with our only color glimpses of the radiant Jean Harlow" (source: http://movies2.nytimes.com/gst/movies/movie.html?v_id=22079)

Pour le film commercialisé en couleur, je pense qu'il s'agit de colorisation ultérieure. Lors de sa sortie en salles en 1930 il était bien en noir et blanc.
mhoa
 
Messages: 446
Inscrit le: 05 Juin 2003, 09:01
Localisation: Paris, France

Messagepar FlyAway » 29 Jan 2005, 20:21

Je l'ai vu hier aussi. En VO, of course...
Excellent film, ce qui n'est pas étonnant puisque c'est du Scorsese. Les scènes en images de synthèse sont assez grossières, c'est vrai, mais pas vraiment de quoi gâcher son plaisir. L'histoire est magnifique et, pour moi une surprise totale, Leo di Caprio est magistral!!! Courez le voir, il en vaut vraiment la peine et je vais certainement y retourner la semaine prochaine...
FlyAway
 
Messages: 1333
Inscrit le: 19 Fév 2003, 18:53

Suivant

Retour vers Archives

cron