Nouvelles de Bernard Chabbert (suite)

Patience et longueur de temps...

Messagepar Roytom » 18 Juil 2003, 11:07

Nouvel arrivant, (je viens d'acheter le DVD), j'apprends la nouvelle avec effarement.

Je me souvenais des vieux Pégases sur FR3 quand j'ai découvert votre présence en commentateur de La ferté 2000 (ma première Ferté...). J'ai appris l'existence de Pégase.tv par votre bouche à l'édition 2002.

Vous êtes la voix de Pégase, la voix de la Ferté (que serait La Ferté sans ces commentaires ?), la voix de nos vols rêvés, passés, présents et futurs ; bref, la voix de notre passion. Dans tous les sens possibles du terme...

Alors pas de bêtises. Prenez tout le temps nécessaire. Nous saurons attendre justement parce que nous vous aimons.

Et plus que jamais désormais, cher bernard, n'oubliez pas :

Si vous volez,
Volez prudemment...

:wink:

T.
Roytom
 
Messages: 2
Inscrit le: 18 Juil 2003, 10:48
Localisation: Besançon

Messagepar Pegase.tv » 19 Juil 2003, 15:54

...Salut à tous!
Un petit mot rapide, de retour enfin à la maison, et tout à fait stupéfié par le nombre et la gentillesse des messages que vous avez postés sur le site concernant l'état de mes tuyaux et pompe cardiaque!
Sans rire, je suis trés profondément touché par vos remarques et j'ai le coeur soudainement enrobé d'une drogue des plus efficaces, et sans doute pas répertoriée au catalogue pourtant imposant des spécialistes: l'amitié. S'il ne tenait qu'à cela, je serai déjà en train de galoper!
Mais les toubibs, et vous savez comment sont les toubibs, m'ont imposé quelques semaines de calme, repos et croisière réduite. Aussi je crois que je vais les écouter, et attendre une première rafale de contrôles (ECG d'effort, etc...) prévue vers le 11 août avant de replonger dans une certaine normalité.
Néanmoins, ce genre d'incident appelle quelques remarques, dont j'ai découvert qu'elles étaient largement partagées par quelques bons copains qui sont eux-mêmes déjà passés par là.
D'abord, il faut savoir s'imposer des plages de repos. L'adrénaline c'est bien, mais c'est une drogue qui masque parfaitement les effets pervers d'un emploi du temps trop lourd. Pour ma part, j'ai découvert avec un certain effarement que je n'avais pas pris une seule vraie journée de repos depuis fin janvier dernier, et enchaîné des séries à trop forte intensité (couverture de la guerre en Irak, beaucoup de travail sur pegase.tv --mais je ne suis pas le seul, et j'implore Philippe Guillon d'y aller un peu plus doucement, lui qui avec ses acolytes ont donné plus que raisonnablement pour que le premier coffret DVD soit conforme à nos critéres--, la remise en vol du Lockheed aprés récupération de ses hélices, La Ferté, dans la foulée le Salon du Bourget...). Pourtant, malgré un vrai sentiment de fatigue ressenti de temps en temps, l'adrénaline était là, qui me donnait la certitude que tout irait bien jusqu'en juillet.
Faux, et j'ai payé. Passer une demi-heure à se poser La Question sur le bord de la couchette d'un cardiologue chez qui on s'est invité en urgence, puis un quart d'heure dans la camionnette rouge d'une grandiose équipe du SAMU, sans souffrir plus que ça grâce à la trinitrine, mais avec la certitude que nous ne sommes finalement que des monomoteurs et qu'en l'occurrence mon moteur ratatouillait assez pathétiquement, ça vous porte à réfléchir.
Et aujourd'hui, je vous demande, si vous lisez ça, de faire attention à vous. Vous m'avez manifesté votre amitié, je vous renvoie la pareille: fumez moins, bouffez mieux, dormez, et ramenez les manettes d'adrénaline un peu vers l'arrière! Comme disait un vieil aviateur ami de la famille, "vaut mieux un vieux pilote un peu couillon qui bricole au fond d'un hangar qu'un jeune héros hyperthyroïdien couché dans un cimétière".
Et un des fameux cardiologues du CCN, le Centre de Cardiologie du Nord, basé à Saint Denis et réputé l'un des temples de l'art en France, m'a aussi répété ceci: "les cimetières sont pleins de types qui n'ont pas appelé le 15, par peur ou pour ne pas gêner..."
J'ai appris, pendant ces trois dernières semaines, au CCN puis à Bordeaux, que les cardiologues sont à même de mener avec de bonnes chances leur guerre contre la grosse panne de ce moteur unique qui nous fait tous vivre. Mais il faut les y aider, et penser à soi...
Pour le reste, et du moment que je puis tapoter les touches du clavier depuis mon retour at home, on va donc se retrouver.
Et quelques notes, pour parler d'autre chose.
Nous aurions dû être à Duxford avec le Lockheed, et d'une certaine façon je ne regrette pas d'avoir raté cette édition. J'ai vu les images du crash du Firefly, et ça m'a franchement fait mal. Certains, qui m'ont ensuite raconté, pensent qu'il y avait peut être une erreur instrumentale conséquente donnant des vitesses fausses d'au moins vingt noeuds, car toute la démo leur est apparue effectuée à trop faible badin. Ca me rappelle la mort de Michel Dubreuil, sur le P 51, et ça fait encore mal...
Et puis c'est l'été, et l'actualité nous raconte chaque jour des feux de forêts calamiteux, au point que l'un d'entre vous demande si nous pourrions penser à un sujet sur les Canadair et Tracker.
Voyez comme les choses sont bien faites: juste avant ma panne de coronaire droite, nous étions en train de finir le numéro dont le Pegasus est justement consacré intégralement à la Sécurité Civile, avec des images à faire bouffer ses lunettes à Steven Spielberg. Sans rire. Laissez-moi le temps de reprogrammer une séance d'enregistrement pour le commentaire, et vous aurez ça sur le site, accompagné d'une chronique du Salon du Bourget 2003, drôle d'édition, douce-amère...
Nous serons, si rien ne foire, au meeting d'Amboise le 24 août, et surtout avec le Lockheed et mon camarade Gilbert Courtois, avec qui nous mettons en histoire La Ferté et Le Bourget, au Corsicaria d'Ajaccio début septembre.
Alors on va tout faire, ces semaines à venir, pour que les tuyaux, durites en titane (ils m'en ont posé trois, en deux fois) ou en bonhomme véritable, et pompe cardiaque reprennent un fonctionnement correct.
D'ici là, volez prudemment, et faites attention à votre santé. On n'en a qu'une!
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar Pegase.tv » 19 Juil 2003, 16:13

...Et je m'en voudrais de ne pas citer quelques personnages sans lesquels je ne serais peut être pas en train de taper sur le clavier.
D'abord, José, le chef d'atelier de la Socata, au Bourget, qui m'a sauvé la vie en disant, en bon mari de toubib qu'il est "Tu ne discutes pas, tu montes dans la voiture, on appelle ma femme, elle va nous dire ce qu'il faut faire". Jamais plus je ne verrai passer un TBM ou un TB sans penser à lui.
Puis quelques toubibs, comme messieurs Chevallier ou Lascault, du CCN, et surtout toutes les infirmières et les infirmiers fabuleux de ce Centre.
Puis l'équipe du SAMU qui m'a convoyé du Bourget au CCN, et dont le chef pilote à l'aéro-club Henri Guillaumet, à Lognes, sur DR 400. Ca fait passer le temps, dans la camionnette rouge qui fait pinpon, de se raconter des histoires d'avions. Ca normalise, et ça détend (et Dieu sait qu'on en a besoin...). Cette équipe du SAMU, ils m'ont fait penser à un trio d'astronautes d'Apollo, tant leur compétence, leur humour, leur calme étaient impressionnants.
Puis les vrais amis: Gilbert, qui y est passé, Marc Tronchot, le patron d'Europe News, Jean Claude, de Méribel, Dominique Méreuze, l'inoxydable président de la FFPLUM qui va finir par me convaincre que l'ULM moderne, c'est vraiment la dernière niche d'une certaine liberté, Gaby, Jean-François, Vadim, Jean-Philippe, Philippe et les quelques autres qui sont venus jusqu'à Saint Denis, ou qui m'ont téléphoné.
Et puis, évidemment, celle sans qui je n'existe pas et à qui j'ai vraiment donné beaucoup de soucis, et qui indépendamment de signer les docus et les films que vous voyez sur pegase.tv est vraiment, vraiment une trés grande dame, d'une trop grande modestie, Eve.
Et avec elle, Antoine, ce que j'ai fait de mieux, qui a trimballé courageusement ses soucis de fils inquiet dans ses 737, et Clémence, la trés jolie blonde qu'on entrevoit de temps en temps dans les séquences de liaison. Le futur, c'est eux.
A tous, vraiment merci.
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4094
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar stanford » 19 Juil 2003, 17:34

Heureux de pouvoir vous lire à nouveau Monsieur Chabbert :D
Bonne convalescence et bcp de repos surtout !

Stanford
stanford
 
Messages: 309
Inscrit le: 17 Fév 2003, 20:52
Localisation: Belgique

Messagepar FlyAway » 19 Juil 2003, 19:48

Moi qui suis un grand admirateur de ces hommes qui ont combattu il y a plus de soixante ans pour notre liberté aux commandes de machines dont ils n'avaient pour la plupart que quelques heures de vol à leur bord, je me sens soudain beaucoup mieux...

Avant, j'étais comme beaucoup de ces jeunes pilotes. J'étais rempli d'anxiété, je craignais le pire. L'angoissante attente de voir apparaître, enfin, le capot du Spitfire du frère d'armes qui tardait à rentrer de cette maudite mission, qui mettait beaucoup trop de temps à revenir se poser sur notre terrain... Où est-il donc? Pourquoi n'atterrit-il pas? On s'imagine le pire des dénouements mais tout en refusant d'y croire... Il reviendra. C'est un grand pilote. Il a la baraka! Oui, la baraka... Mais toujours pas de Spit en vue...

Et puis soudain, le bruit d'un moteur au loin. Imprécis mais nous remplissant d'espoir... Pas de doute, c'est un Merlin... Dans les brumes évanescentes d'une fin de matinée, l'appareil surgit enfin du néant. Il se pose en trombe et roule sur son aire jusqu'en bout de piste. C'est lui! Oui, c'est bien lui! Le Spitfire Mk V matricule BC944 est au sol, entier, et son pilote s'extirpe du cockpit, un grand sourire aux lèvres... Quelle trouille il nous a foutu, le bougre...

Hurrah, Gentlemen, hurrah! Our Squadron Leader is back!...
FlyAway
 
Messages: 1333
Inscrit le: 19 Fév 2003, 18:53

Messagepar Xavier TRUPHEMUS » 19 Juil 2003, 22:01

Bon retour, Monsieur, et surtout calmement, rien ne presse pour nous seul votra santé est importante ! :D
Xavier TRUPHEMUS
Xavier TRUPHEMUS
 
Messages: 26
Inscrit le: 17 Fév 2003, 22:48
Localisation: BERCK SUR MER

Messagepar Franck66 » 20 Juil 2003, 01:10

je rentre tout juste de du RIAT pour lire ces bonnes paroles de Bernard.

me voila rassuré et ravi. je suis sur maintenant (aprés 22h non stop debout, eh oui Fairford c'est pas la porte a coté) que je vais dormir comme un bébé :wink:

Bon repos dans cette belle region des landes.
ImageImage
Franck66
 
Messages: 2228
Inscrit le: 18 Fév 2003, 22:24
Localisation: Paris

Du repos dans le Sud-Ouest

Messagepar vince.lbs » 20 Juil 2003, 09:05

L'hôpital on n'aimerai ne jamais y aller et pourtant c'est rempli de gens formidables!
Pégase.tv naissait (re-naissait!) alors que mes jumeaux avaient décider d'en faire autant avec comme cadeaux de bienvenu la réa-pédiatrique pendant des semaines... Moi qui n'avait jamais mis les pieds dans un hôpital, et qui les craignait comme la peste, j'ai bien changé.
Alors je continue à espérer ne pas y mettre les pieds mais je pense très souvent à toutes ces équipes avec une grande admiration.

Maintenant Bernard vous allez pouvoir vous reposer, et quoi de mieux que cette région formidable rempli d'immensité de pins, de lacs magiques (tient j'ai les poils qui se dressent encore de frissons de bonheur en repensant au Pégasus sur Biscarosse...), d'une cote atlantique fantastique avec sa dune incroyable et ce bassin si fabuleux à survoler avec ses cabanes, son île...
Cette si belle région qui est également convalescente!

Pour finir, dernier remède à dose non-homéopathique, qques visites au fond des hangars pour caresser des hélices et parler à basse alors que l'on se trouve seul dans l'endroit ;-)

Vince.
vince.lbs
 
Messages: 44
Inscrit le: 12 Juin 2003, 21:16

Messagepar ncore » 20 Juil 2003, 15:50

Des artères en titane, ca fait beeper les portiques d'aéroports ?

Plus sérieusement, bon courage et bon repos !

A cause et grâce à vous, je ne vois plus le Spit de la même manière...
Je pense à l'endroit fabuleux où le bord de fuite rejoint le fuselage
Les attaches fines de cette hirondelle avec 1800 chevaux
Le cauchemard du carrossier

De la poésie

Merci, à bientôt
ncore
 
Messages: 774
Inscrit le: 16 Juil 2003, 19:17
Localisation: Auxerre

Messagepar FXajaccio » 20 Juil 2003, 19:26

Ravi de vous savoir chez vous, "réparé". :D

Good Luck pour votre rétablissement après cette vrille .

Vous nous avez tous fait peur,mais en lisant votre dernier message, on est tous rassuré :wink:

PS: je n'ai pas réussi à vous approcher au Bourget (meme si par vos commentaires nous étions proches), mais je compte bien vous serrer la main au Corsicaria 8)
FXajaccio
 
Messages: 401
Inscrit le: 17 Fév 2003, 17:35

Messagepar Philippe » 20 Juil 2003, 21:47

Tres heureux de vous lire à nouveau !
Bonne convalescence,
Philippe
Philippe
 
Messages: 571
Inscrit le: 04 Avr 2003, 17:45
Localisation: Châtillon-en-Michaille (Ain)

Messagepar AlphaZulu » 21 Juil 2003, 00:05

Content de vous entendre sur la fréquence :-)
Bon courage et du repos.

Image


Laurent.N
AlphaZulu
 
Messages: 23
Inscrit le: 20 Mai 2003, 21:45
Localisation: Issy les Moulineaux

Messagepar Celticman » 21 Juil 2003, 15:12

Plein petit pas, manche au neutre...
Laisser aller... Bel arrondi et laisser glisser...
Le DVD vient de sortir, les sujets suivants peuvent attendre un peu !
Repos + repos = santé ! CQFD !
Celticman
 
Messages: 239
Inscrit le: 16 Juil 2003, 14:10
Localisation: Morlaix

Messagepar asfrag » 21 Juil 2003, 15:46

Bon courage monsieur chabbert !!!

Au plaisir de vous revoir sur nos ecran, de relire vos chronique et tout et tout.... !!

Tous mes voeux !
asfrag
 
Messages: 23
Inscrit le: 23 Mars 2003, 22:04

Messagepar vitesse » 21 Juil 2003, 22:37

Bonsoir Monsieur Chabbert,
j'ai essayé de faire un texte un peu dans votre style: :oops:



La malédiction


C’est l’histoire d’un enfant –appelons le Jean-Cyril - que dis–je d’un gamin, qui de part ses origines a reçu, de ses parents, des jouets dont il a l’utilisation et la garde. Il se trouve que certains de ces jouets ont le look un peu vieux mais qui ont été faits avec amour, passion ‘en bois laqué’ et à la main, par des gens enthousiastes pour qui de temps en temps la difficulté était motivante. Ses jouets sont même sophistiqués, très sophistiqués. En fait c’était ce qui se faisait de mieux, et bien sur, on a pas fait mieux depuis.


Et puis un jour Jean-Cyril, enfant blasé d’une société opulente pour qui il est plus important de gagner de l’argent vite que de faire des choses « non pas parce que c’est facile mais parce que c’est difficile », a trouvé que son jouet n’était plus à la mode, un peu vieux. Alors il l’a discrètement jeté comme une vielle paire de chaussettes. Et puis vous comprenez ça coûte cher. Il l’a d’ailleurs dit avec un grand lyrisme, un peu à l’image de ces maîtres qui juste avant d’euthanasier leurs chiens lui disent : ‘tu comprends, tu as mordu’ (évidemment ducon il ne va pas parler ou danser la valse!! NDLR) ou ‘tu comprends, tu es trop vieux’.


Dieu, sans doute fier de voir ce que sa création avait construit, cet objet à la beauté incomparable, symbole de ce que l’homme pouvait faire de mieux dans un objet pacifique, enfant d’un mariage à quatre entre la beauté, la technique, la passion et l’utile, fut sans doute très déçu de ne plus voir tout près de lui dans la ciel cet objet et donc il a décidé de punir les hommes.


Mais pas n’importe lequel. Il a choisi un homme –appelons le Bernard- qui réussit à vivre de sa passion, à transmettre cette passion à un public de tous ages et horizons, qui ne partage pas nécessairement cette passion, mais qui sais apprécier ses reportages sobres mais pas trop, simples mais pas trop, accessibles mais pas vulgaires. Ses reportages étaient ( et sont toujours) simplement de qualité parce qu’ils ne transmettaient pas des infos, comme peut le faire n’importe quel journaliste, mais parce qu’ils tentaient de faire ressentir des sentiments respectueux envers ces hommes et machines qui nous font lever la tête depuis 100ans.



Ainsi donc, un jour proche ou sierra-delta se rendit dans sa dernière demeure, Dieu a puni l’homme qui parlait aux avions.


Maintenant Mr Chabbert, il ne vous reste que deux choses a faire
vous reposer et dormir.

On vous attend.

Thierry B :oops:
vitesse
 
Messages: 220
Inscrit le: 21 Juil 2003, 22:25
Localisation: Paris France

PrécédentSuivant

Retour vers Archives

cron