Amelia...

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Amelia...

Messagepar Pegase.tv » 18 Mars 2008, 18:24

Suite à la demande d'Orion, ce nouveau post pour tenir la chronique de cette nouvelle aventure, liée au tournage d'"Amelia".
Réalisatrice Mira Nair, rôle principal (Amelia Earhart) Hilary Swank. Directeur de production Armand Leo, réalisateur deuxième équipe et consultant aéro Marc Wolff. Tournage au Canada, aux EU, en Sud Afrique et en GB.
Sortie prévue en 2009.
Projet déjà ancien, qui a connu une progression cahotique. Mais c'est enfin lancé.
Problème technique aéro:amener un L 12 A (choisi par la production en lieu et place du L 10, trop rare) à Capetown, les séquences évoquant la fin d'Amelia étant tournées en Afrique du Sud (décors naturels, lumière). Donc, avant même de tourner, il va falloir monter un convoyage assez chaud... Bon, l'important c'est qu'enfin un gros film va être consacré à cette héroïne majeure.
BC
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4077
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar stephane greiner » 18 Mars 2008, 18:46

La descente par la ligne postale jusqu'au Sénégal avant de poursuivre au sud aurait (aura?) déjà une sacrée gueule en L12! :D
stephane greiner
 
Messages: 3225
Inscrit le: 19 Avr 2003, 14:33
Localisation: Montargis (45),et Etampes (LFOX).

Messagepar Eurostar » 18 Mars 2008, 18:54

Super projet :lol:
On croise tous les doigts ,pour que Lily la Brumeuse soit sur ses pattes(roues) le plus vite possible .
et cette fois l'actrice est plus près de la réalité , qu'un certain aviator ( bien trop petit à mon gout)
:D :D
G.H
Eurostar
 
Messages: 154
Inscrit le: 15 Déc 2007, 23:52
Localisation: Entre Bordeaux et Océan

Messagepar nord2000 » 18 Mars 2008, 19:16

La route la plus courte ne passe pas par le Sénégal, mais le survol du Sahara est-il possible?

Image
nord2000
 
Messages: 1597
Inscrit le: 29 Avr 2003, 17:17
Localisation: Paris Ouest

Messagepar Pegase.tv » 18 Mars 2008, 19:48

Non. A priori, le mieux est de suivre la côte W jusqu'à Luanda, puis couper soit vers Lusaka/Jo'burg soit d'aller vers Windhoek et Capetown. Mais il y a dans l'ordre les distances par rapport à l'autonomie, la disponibilité d'avgas et d'huile aux escales, la météo (FIT), le contexte géopolitique. Tout cela pose un problème global pas simple, mais quand il y a problème, il y a solution. Et la meilleure manière de trouver une solution, c'est d'aller vers ceux qui savent...
Autre souci: l'avion est aujourd'hui au fond du hangar d'Annemasse. Sans moteurs ni hélices. Pour le reste, abîmé lors de l'incident de Septembre dernier, pas de souci: Daniel Koblet et ses magiciens ont refait les volets et les prises d'air des radia d'huile mieux que si tout cela sortait de chez Rolex. Somptueux travail. Les moteurs, on va les faire venir de chez Covington, grosse maison US réputée. Et les hélices, là c'est plus complexe. Il faut des bipales (Amelia n'avait pas de tripales, non existantes à l'époque sur cet avion), donc des Hamilton. Mais voilà: plus de pales. Il y a des moyeux (chez Cap'N Kirk, à Chino...), mais pas de pales. C'est là qu'il faut des Koblet (ceux qui savent...), et Daniel a déniché quatre pales de T6 qui feront, une fois retaillées chez Northwest Props à Seatlle, parfaitement l'affaire (comme cela a été le cas sur les L 12 de Les Whittlesey et Pat Donovan). Maintenant, et surtout, il faut aller vite, très vite et très bien. Et là, il faut tirer le chapeau à l'assureur (Verspieren en l'occurrence) qui fait son boulot de manière parfaite, en assurant (!) le paiement des acomptes en temps voulu, ce qui permet de ne pas perdre de temps si on veut que l'avion tourne fin Mai (impératif)... Enfin, pour rire, il faudra décaper l'avion entièrement (sauf dessous), repeindre les bords d'attaque et l'extrados de l'empennage horizontal en rouge/orange, placer une antenne gonio sur le toit du cockpit, obturer les deux paires de hublots avant. Mais quand on en sera là, on trouvera ça cocasse.
Voilà le cadre général de l'aventure.
Il y aura trois équipages, ou sans doute deux et demi: un pour descendre l'avion, un pour assurer le tournage, un pour remonter l'avion. Il faudra limiter le poids à bord (essence prioritaire), d'autant qu'en été les perfos se dégradent avec la grosse chaleur de façon très sensible.
Bon, on essaiera de suivre tout cela, à condition que la production donne suite à sa proposition de collaboration.
BC
PS la remarque sur la taille de l'interprète de HH, Leonardo di Caprio, sous-entendrait-elle que Leonardo est petit? Parce que quand je l'ai rencontré lors de la première d'Aviator, le bougre m'a paru plutôt immense: il doit faire dans les 1m 85, à vue de nez...
Quand à Hilary Swank, elle a déjà fait un tour à Chino pour voir de près à quoi ressemble un Lockheed, en l'occurrence celui de Les Whittlesey...
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4077
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar michel d » 18 Mars 2008, 22:49

Amelia Earhart

Image

sa belle interprète, Hilary Swank
Image

la silhouette d'Amelia en tenue de pilote
Image

MD
michel d
 
Messages: 2648
Inscrit le: 23 Avr 2006, 17:32
Localisation: Mennecy

Messagepar Orion » 19 Mars 2008, 19:07

Nos deux stars et un article sur Hilary Swank.

Image

Image
Orion
 
Messages: 695
Inscrit le: 17 Fév 2003, 16:11
Localisation: Gruyères (Suisse)

Messagepar michel d » 20 Mars 2008, 21:09

Les photos ci-dessus, c'est de l'Art.
Elles méritent leur place dans la publicité du film...
Merci
MD
michel d
 
Messages: 2648
Inscrit le: 23 Avr 2006, 17:32
Localisation: Mennecy

Messagepar Pegase.tv » 22 Mars 2008, 09:49

Chronique d'une course contre la montre...
Problemo uno Jeudi soir: on a trouvé les pales qui permettront de recréer deux hélices Hamilton Hydromatic, grâce à Daniel Koblet et Franck Salis. Les sorciers de la vieille hélice de cette race-là sont au sud de Seattle, Northwest Props, donc Vendredi Problemo due: envoyer au plus vite les pales chez eux, pour que sans perdre un instant ils se mettent au travail.
Aero-club d'Andernos, Jean François: il travaille chez AF, spécialiste du cargo. Il connaît plein de gens dans ce milieu, bien entendu. Et il me rappelle, avec les coordonnées d'un copain à lui à CDG Fret, chez DHL. Donc Vendredi matin, avec deux pales dans le coffre (ramenées de Bex Dimanche dernier lors d'un aller-retour en 36 heures, faut aimer rouler...), on décolle avec Eve vers CDG.
Mais d'abord, stop à la Ferté pour récupérer les deux autres pales de Franck Salis chez son petit frère Baptiste (un mètre quatre-vingt dix?). On boit vite le thé avec Brigitte et Jeannot, on parle de deux-trois choses, et on arrive à CDG un peu tard pour voir notre contact. Hôtel, et le lendemain à l'ouverture des bureaux on retrouve les pales de Franck, amenées par Joseph depuis la Ferté, et notre contact DHL. Les gens du fret sont des gens super, voir le portrait qu'en a fait Tom Hanks dans "Seul au monde". Des pales de vieil avion pour Seattle? No problemo, les papiers sont réglés en quinze minutes, les pales protégées dans leur grande boîte, la boîte protégée... Elles partent aujourd'hui Samedi sur un vol Lufthansa, elles seront chez Northwest Lundi.
Hilary Swank est-elle au courant des acrobaties d'agenda et de mécanique créées par son troisième Oscar (je le lui souhaite)?
Nous, avec Eve, on a vite repris la route pour passer devant les bouchons des départs en vacances de Pâques.
Mais quand même, on s'est arrêtés à Chatellerault, pour y rencontrer l'incroyable Silvio Vio, qui est le Roberto Begnini de l'aviation européenne, et chez qui j'irai un jour acheter ce qui est désormais mon avion de rêve, un P 300. One of them red italian jobs, aurait dit James Gilbert, un petit SF 260, mais surtout un ULM.
Car franchement, mes bien chers frères, je commence à en avoir soupé de l'aviation traditionnelle, fondée plus sur la bureaucratie que sur le principe de Bernoulli.
Avec le temps qui passe, je mesure de mieux en mieux le bonheur qui naît de la sensation de liberté. Je ne suis pas un anarchiste, loin de là. J'ai juste besoin d'oxygène, et je vais donc virer vers les rangs de l'Union des Libertaires-Monte en l'air, peu importe ce qu'ULM signifie.
Grazie mille pour le caffé, Silvio.
BC
Dernière édition par Pegase.tv le 19 Août 2008, 18:46, édité 1 fois au total.
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4077
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar Bee Gee » 22 Mars 2008, 10:14

Pas anarchiste mais résistant:

AVIATION SANS COLLIER

il faut créer un village de dissidents qui résistent encore et toujours à l'envahisseur..... reste à inventer la potion magique !
On est pas des ... quand même !
Bee Gee
 
Messages: 1073
Inscrit le: 08 Sep 2003, 11:13

Messagepar ChristianB » 22 Mars 2008, 10:31

Pegase.tv a écrit:Avec le temps qui passe, je mesure de mieux en mieux le bonheur qui naît de la sensation de liberté. Je ne suis pas un anarchiste, loin de là. J'ai juste besoin d'oxygène, et je vais donc virer vers les rangs de l'Union des Libertaires-Monte en l'air, peu importe ce qu'ULM signifie.
Grazie mille pour le caffé, Silvio.
BC


Ceux qui ont lu l'édito du dernier Aviasport te comprendront, mon cher Bernard...
Pour le reste, je te dis M.... en ce qui concerne la remise en état de Lily et cette histoire fabuleuse de long métrage. N'oublie pas de me prévenir lorsqu'il se passera quelque chose du côté d'Annemasse... :wink:
ChristianB
 
Messages: 1420
Inscrit le: 05 Août 2005, 22:23

Messagepar roms707 » 22 Mars 2008, 12:03

Bonjour à tous.

Mr Chabbert. Nul doute que la réalisation de ce film est une aventure qui va une nouvelle fois vous donnez du fil à retordre et quelques cheveux blancs en plus. Mais finalement, ce véritable et long voyage en Lockheed vers des terres australes, avec à la clefs un très bel hommage à Amelia Earhart; cela n'est il pas la concrétisation d'un de vos rêves d'aviateur?

Romain
roms707
 
Messages: 829
Inscrit le: 10 Juin 2003, 17:38
Localisation: Besançon, Franche-Comté

Messagepar Pegase.tv » 24 Mars 2008, 09:40

Ouais, ça pourrait. Pour les cheveux blancs, pas de doute. Pour le reste, comme je laisserai la place à bord pour des gens plus compétents que moi, parce que ce genre de convoyage n'est pas pour les amateurs, fussent-ils éclairés, j'en suis déjà frustré. D'où la question "pourquoi se donner tout ce mal"?
Probablement parce qu'il existe des défis, et que tant qu'on peut les relever...
De toutes façons, cette petite aventure n'en est qu'à ses prémices, et si la production décide soudainement de changer d'avis, on se retrouve bec dans l'eau. Alors, faut être fataliste.
Mais pour mon petit bonheur égoïste, j'en reste à la bella macchina entrevue chez Silvio l'autre jour. Pour vivre heureux, vivons cachés.
BC
Dernière édition par Pegase.tv le 19 Août 2008, 18:47, édité 1 fois au total.
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4077
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Messagepar GillesF » 26 Mars 2008, 22:56

Voilà une belle aventure qui se prépare.

avec les gars de Restauravia, nous allons faire une version "Amélia" du L12 pour Flight Simulator.
Ce sera notre hommage à cette héroine , mais aussi un encouragement pour le film.

GillesF
GillesF
 
Messages: 38
Inscrit le: 07 Juin 2006, 22:13
Localisation: Nancy

Messagepar Pegase.tv » 31 Mars 2008, 09:11

Nouvelles du front. En fin de semaine dernière briefing exhaustif à Annemasse avec Marc Wolff, réalisateur seconde équipe (126 films derrière lui comme conseiller aviation, pilote d'hélico de prises de vue air, réalisateur seconde équipe, avec des morceaux de bravoure comme Air America...), Daniel K le magicien valaisan, Antoine et moi.
L'avion a perdu ses trains, démontés en quelques instants sans problèmes, et on commence à avoir une idée de la cause du plat ventre (bug électrique ayant déclenché la rétraction intempestivement). Début de tournage désormais le 18 Juillet, dans le désert de Namibie, avant d'aller sur d'autres terrains en SA, dont Rand (Jo'burg) qui figurera Miami, et certains toboggans de brousse remarquables de beauté. Le convoyage s'organise doucement, grâce à Makaya l'homme-qui-connaît. reste à aller vite dans le transport des moteurs et la fabrication des hélices à Seattle. Il y a interêt, car il n'y a pas de porte de sortie pour la production... Coût du transport avion démonté, par air (bateau non envisageable cause délais): 488.000 euros. Comme il faut deux rotations...
On commence, ceci posé, à y croire sérieusement. On va aussi maquiller l'avion façon Earhart (peinture rouge-orange sur les ailes et l'empennage, décapage du reste ou masquage à la feuille d'alu, cercle gonio sur le toit et plus sous le museau, masques des hublots de cabine avant...).
Si on arrive à le ramener, on le laissera comme ça jusqu'à la sortie du film en 2009.
Sur le plan cinématographique, les séquences aviation devraient être somptueuses, ceci posé. Quant au film proprement dit, avec Mira Nair et Hilary Swank, ça pourrait être un évènement...
BC
Dernière édition par Pegase.tv le 19 Août 2008, 18:48, édité 1 fois au total.
Pegase.tv
Site Admin
 
Messages: 4077
Inscrit le: 06 Fév 2003, 16:19
Localisation: Nantes

Suivant

Retour vers Libre service